Écosse - France - "J'attends des joueurs qu’ils retrouvent leur niveau de ces dernières années" motive Shaun Edwards

Par Nicolas Zanardi
  • Shaun Edwards veut un retour en forme de ses joueurs, notamment sur le plan défensif.
    Shaun Edwards veut un retour en forme de ses joueurs, notamment sur le plan défensif. Patrick Derewiany
Publié le
Partager :

Une semaine après la débâcle subie en Irlande, l’entraîneur de la défense tricolore est sans surprise apparu… sur la défensive à la veille de cet Écosse-France, brandissant son bilan sur les dernières saisons comme la meilleure raison de croire en une révolte des Bleus à Murrayfield.

Si les déplacements en Écosse ont souvent des allures de piège pour le XV de France, au moins, on ne pourra pas dire que le traditionnel captain run n’aura pas prévenu nos Bleus. Sous un crachin glacial battu par un vent qui l’était tout autant, les Bleus ont ainsi révisé leurs gammes à 24 heures du rendez-vous. En plaçant, sans surprise, l’accent sur la défense par le biais de petites mises en situation, comme le signe d’une équipe qui a rendez-vous avec elle-même. Et en particulier son coach de la défense, Shaun Edwards, forcément fragilisé par les deux dernières défaites des Bleus. "Oui, je suis en colère et oui, nous sommes sous pression, parce qu’on n’a jamais aussi mal joué ces quatre dernières années. Je suis toujours en colère quand on perd, et plus encore quand on sait l’importance que cette équipe a pour ses supporters. J’attends une grosse réaction de la part des joueurs et je sais que c’est possible. Je vous rappelle que sur les quatre dernières années, nous avions 80 % de victoires… On était surtout l’équipe qui tapait le plus au pied lors de nos derniers succès dans le Tournoi, on sait par où sont passés nos succès et quelle sera la clé du match demain. Contre une très grosse défense irlandaise, même à 14, nous avons marqué deux essais parce que dans le rugby moderne, c’est très difficile de résister à une équipe qui a la possession dans vos 22 mètres. Contre l’Écosse, on devra commencer par dominer la bataille du territoire". 

Nous étions la meilleure défense de la Coupe du monde

Un discours résolument combatif, mais aussi relativement nerveux. Pour tout dire, peu avant que le technicien affirme "qu’il sera important contre l’Écosse de mieux se contrôler que la semaine dernière", on a bien cru que c’est Shaun Edwards lui-même qui allait sortir de ses gonds face à la question d’un confrère remettant en cause la défense des mieux ces derniers mois. "Nous étions la meilleure défense de la Coupe du monde, mon ami. (il répète ces mots plusieurs fois) On a juste perdu notre quart de finale de deux points, avant d’effectuer notre plus mauvaise performance en défense depuis quatre ans la semaine dernière. Il y a eu certes des matchs moins bons lors de nos tournées en Australie ou au Japon mais quand nous avions notre meilleure équipe, nous n’avons pas eu beaucoup de mauvaises performances. C’est pourquoi j’attends des joueurs qu’ils retrouvent leur niveau de ces dernières années". 

Signe de nervosité ou pas, Shaun Edward en oublia carrément son téléphone portable sur le pupitre, avant de revenir quérir son précieux objet quelques minutes plus tard une fois ses esprits refroidis. Mais plus que jamais, la tension était palpable, qui ne demande évidemment qu’à exploser sur le terrain demain...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
pasali Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 12:44

Shaun Edwards le magicien..MDR
Celui là il est bien caché derrière le coach, à l' abris des critiques, vu notre défense on peut se poser des questions légitimes sur son travail.
Il est payé combien déjà ?
Il bénéficie d' un totem d' immunité qui relève d' une irrationalité évidente, il est responsable de la défense, point.

Reubon69 Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 09:20

La défense sur les ballons haut est et restera la grosse faiblesse française: C'est culturel ! Toutes les équipes savent comment nous prendre maintenant: Bataille dans les rucks et ballons hauts

Crunchy Il y a 22 jours Le 09/02/2024 à 19:09

Attention à ne pas le laisser partir...la presse anglaise l'attends comme le messie.

pasali Il y a 22 jours Le 09/02/2024 à 23:04

Qu'il le reprenne