XV de France - Présomption de rupture d'un ligament croisé pour Jelonch (Stade toulousain), son Tournoi des 6 nations menacé

Par Jérémy Fadat
  • Anthony Jelonch face à Bath
    Anthony Jelonch face à Bath - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Si le Stade toulousain a validé son excellente phase de poule en Champions en battant Bath (31-19) ce dimanche, il pourrait aussi avoir perdu gros avec la blessure d'Anthony Jelonch. La crainte d'une rupture d'un ligament croisé est clairement évoquée, pour le troisième ligne qui devait également rejoindre Marcoussis, ce lundi, pour préparer le prochain Tournoi des 6 nations.

Ce dimanche, le Stade toulousain n'était pas encore en mesure de confirmer le pire. "Nous sommes toujours en attente de confirmation", confiait un élément interne. Toutefois, concernant la blessure de son troisième ligne Anthony Jelonch, sorti en deuxième mi-temps de la rencontre de Champions Cup face à Bath (victoire 31-19), la forte crainte d'une rupture d'un ligament croisé (genou droit) était clairement évoquée. Ce serait la deuxième blessure de ce type en moins d'un an pour le joueur, après celle sur le genou gauche contractée fin février 2023 et qui l'avait contraint à une course contre la montre pour pouvoir postuler à la Coupe du monde.

Forfait pour le Tournoi

Après la rencontre, son manager en club Ugo Mola confiait ses premières craintes. Sans toutefois trop s'aventurer. "Anthony a senti son genou bouger. On a préféré ne pas prendre de risques mais on va attendre les examens. On ose espérer que ça n'ira pas plus loin qu'une sensation anodine." Le joueur, qui doit effectivement passer des examens dans les prochaines heures, ne cachait pas quant à lui son scepticisme, qu'il a confié à nombre de ses coéquipiers après la rencontre. En attendant l'officialisation du verdict.

Quoi qu'il arrive, Anthony Jelonch (27 ans, 29 sélections) ne sera évidemment pas au rassemblement des Bleus ce lundi et est forfait pour le Tournoi des 6 Nations, qui débutera le 2 février prochain par un choc face à l'Irlande. Et, si les craintes viennent à se confirmer, il ratera également toute la fin de saison de son club, le Stade toulousain.

Luxation de l'épaule pour Delibes, simples coups pour Cros et Meafou

Par ailleurs, Toulouse déplore d'autres blessés au terme de cette rencontre face à Bath particulièrement engagée. Le trois-quarts centre Dimitri Delibes, victime d'un déblayage adverse en deuxième mi-temps, est sorti en se tenant l'épaule et en grimaçant. Son manager Ugo Mola a confirmé, après la rencontre, que le joueur était sérieusement touché : "Pour Dimitri, le jugement me paraît un peu incompréhensible (la faute n'a donné lieu qu'à une pénalité, et pas de carton, NDLR). Son épaule est luxée, c'est sûr. Et on l'a perdu pour un long moment, trois ou quatre mois. C'est dommage, il avait passé un cap qu'on attendait depuis un certain temps ces dernières semaines."

Par ailleurs, si Emmanuel Meafou et François Cros ont été aperçus en train de boiter en fin de match, ils n'ont reçu que des coups. Leur présence à Marcoussis n'est pas remise en cause.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (22)
Breizhrugby Il y a 1 mois Le 22/01/2024 à 07:18

Toulouse et l'EdF sans Dupont et Jelonch, la suite de la saison va se compliquer et le tournoi s'annonce difficile.
Mais le rythme effréné des match de très haut niveau devient dangereux pour la santé des joueurs.
Cela fait des années que nous en parlons, Romain N'Tamack l'a clairement dit voilà quelques semaines, mais rien ne change.
Pour le business et la rentabilité, des tournois et autres championnats supplémentaires sont même prévus!!!!
Cela va devenir les jeux du cirque !!

Fred00 Il y a 1 mois Le 22/01/2024 à 02:04

Sur la blessure de Delibes, le problème est que c'est une charge à l'épaule sans contrôle du geste. Je ne comprends pas l'avis des différents arbitres impliqués dans la décision. Ça ne nous aurait pas rendu ce pauvre Dimitri qui enchaînait les belles prestations, c'est sûr mais ça aurait remis du sens à l'arbitrage.

jmbegue Il y a 1 mois Le 22/01/2024 à 00:58

Est-ce que le ST ne peut pas porter l'agression de Delibes devant la commission de discipline? Il n'est pas normal que ce p...n de joueur anglais puisse continuer à jouer en toute impunité.