Top 14 - "Cité du rugby", plan sur trois ans, marque ASM... Le président de Clermont, Jean-Claude Pats, dévoile un nouveau projet

Par Rugbyrama
  • Jean-Claude Pats, le président de Clermont, a dévoilé un nouveau projet pour l'ASM.
    Jean-Claude Pats, le président de Clermont, a dévoilé un nouveau projet pour l'ASM. Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

Jean-Claude Pats, le président de Clermont, a dévoilé un nouveau projet pour l'ASM. Entre la création d'une "cité du rugby", regroupant l'école de rugby, les féminines et les professionnels, et la réappropriation de la marque "business", le boss de Clermont estime que son équipe sera de retour au premier plan d'ici trois ans.

Clermont prend un nouveau virage. Fini le projet d'une victoire en Champions Cup en 2025, l'ASM réajuste ses objectifs. Jean-Claude Pats, le président du club jaune et bleu, a détaillé dans La Montagne la création d'un nouveau plan pour réveiller le volcan endormi. L'ancien directeur du personnel de Michelin a fixé un nouvel horizon pour ses joueurs et son staff. Il l'assure, Clermont devra être de retour au milieu des cadors d'ici "trois ans". "Je suis habité par une conviction, c’est que le travail doit et va payer. Je suis intimement convaincu qu’avec la lucidité qu’on a vis-à-vis de ce qu’on est et de ce qu’on n’est pas, et avec l’ambition qu’on a formulée autour de trois chantiers, le volcan va se réveiller" assure Pats.

Pour ce faire, le président des Jaunards a annoncé la création prochaine d'une "cité du rugby", un lieu regroupant toutes les strates sportives du club, de l'école du rugby aux professionnels en passant par les féminines. Pour rappel, les coéquipiers de Sébastien Bézy s'entraînent au "Centre d'Entraînement et de Perfectionnement", à deux pas du Michelin, les féminines sont à Romagnat, et les jeunes clermontois travaillent aux Gravanches, un complexe sportif situé à l'extérieur de la ville. Ce projet s'intitule "One ASM", pour que tout le monde ne fasse plus "qu'un". "Deux options existent aujourd’hui et on sera en position de divulguer notre choix à la fin du premier semestre 2024. À partir de ce moment-là, on se donne deux ans pour que ça devienne une réalité tangible et visible pour tous" poursuit le président clermontois.

En fin de contrat à Clermont, Julien Hériteau devrait quitter l'ASM à l'issue de la saison, selon nos informations. À l'inverse, Benjamin Urdapilleta et Rabah Slimani sont en bonne voie pour jouer une saison de plus en Auvergne.https://t.co/6noIWTNG53

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 10, 2024

Plus d'événementiel au Michelin

Enfin, Clermont veut passer la seconde d'un point de vue marketing et business. Le club possède à nouveau ses boutiques et veut consolider "la marque ASM" tout en promouvant davantage d'événementiel au sein du stade Marcel-Michelin. Autrefois à guichets fermés chaque week-end, l'affluence du stade clermontois a baissé en même temps que les résultats et l'enceinte n'a connu que deux guichets fermés en 2023 (face à Toulouse, le 1er janvier et contre Bordeaux-Bègles, le 29 décembre). Pour rappel, le groupe Michelin est devenu propriétaire du club à 100% en juin 2023 pour éviter "la faillite" à l'ASM. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (9)
AlanCienAlaminDanlapoire Il y a 1 mois Le 11/01/2024 à 20:55

Il faut labelliser ASM les lunettes Urios au plus vite. Déjà un jeune plagiaire utilise les mêmes sans payer les droits. Il n'hésite pas à poser à poil avec les lunettes. Il est donc gonflé... comme un pneu Michelin ! Faut lui prendre son pognon pour l'ASM. Parce qu'on comprend bien, avec ce Président, que le rugby, à Montferrand, c'est d'abord du pognon...

finalementfinalement Il y a 1 mois Le 11/01/2024 à 16:12

Et si il s'occupait du recrutement plutôt? Parce que un 10 de 37 ans, 2 autres seconds choix et aucune tête d'affiche, on va pas gagner gd chose en vendant des casquettes...

Nico6469 Il y a 1 mois Le 11/01/2024 à 14:28

Tout à fait d'accord avec Hellovous ... ENCORE de l'anglais pour promouvoir un projet très français ..... cette anglicisation forcée est une plaie depuis plusieurs décennies !!! De qui se moque t'on ET à qui s'adresse t'on ????? L'ASM s'adresse à un public français , en France , francophone !!!! Est -ce que les Anglais utilisent le français pour leurs publicités et leurs campagnes de marketting , NON!!! Quelle est l'idée sous jacente ?? Làcher la langue française ??? Quelle mentalité de soumission linguistique se cache derrière ce mouvement intense d'anglicisation ??? Même le Midol et Rugbyrama ne sont pas à l'abris de ces mauvais réflexes!!!!!