Nationale - Périgueux, enfin le déclic : le point après la 13e journée

Par Philippe Alary
  • Avant la 13e journée, Paul Gadea, l'ancien d'Oyonnax, a inscrit quatre essais en douze matchs
    Avant la 13e journée, Paul Gadea, l'ancien d'Oyonnax, a inscrit quatre essais en douze matchs MaxPPP
Publié le Mis à jour
Partager :

Périgueux s'est imposé sur la pelouse du concurrent direct blagnacais, Massy a gagné à l'extérieur et c'est bien l'essentiel à retenir de cette rencontre, Albi a enchaîné face à Nice... Le résumé de la 13e journée de Nationale. 

On a certainement fait grise mine du côté de Chambéry et plus, encore, de Suresnes, hier, dès le milieu de l’après-midi. Pas tellement parce que les Savoyards, bien que victorieux, n’ont jamais été en mesure de s’imposer avec le bonus offensif, ni parce que les Franciliens, eux, n’ont pu mettre un terme à la série d’invincibilité en cours du leader narbonnais sur sa pelouse. Non, mais plutôt du fait du succès "à huit points" engrangé par Périgueux sur la pelouse du concurrent direct blagnacais. Que les vaincus rentrent provisoirement dans le rang n’est pas pour déplaire, certes, à tous qui luttent pour une place dans le Top 6, mais Chambéry, battu à Blagnac il y a deux mois puis largement distancé par le promu le 18 novembre dernier, n’a pratiquement plus le droit à l’erreur. Et ce, alors que son parcours d’ensemble mérite pourtant les plus beaux éloges !

Idem sur les bords de la Seine où la fenêtre de tir n’est guère plus spacieuse. Non seulement Blagnac, à qui il faudra rendre visite, n’est pas mathématiquement éliminé (deux succès à l’extérieur avaient permis aux "Caouecs" de gonfler leur matelas), mais voilà que Bourgoin-Jallieu, chemin faisant, n’a pas perdu tout espoir de repositionnement au classement. Bien sûr, quand on voit à quel point Bourg-en-Bresse est dans le dur depuis son entrée en lice, on se dit que les Nord-Isérois ne seront peut-être pas les seuls à s’imposer aux dépens du proche voisin aindinois d’ici la fin de la phase régulière. Mais tout de même, si l’on considère les résultats entérinés depuis le fructueux périple effectué par Chambéry, il y a encore de toute évidence du bon grain à moudre du côté de Pierre-Rajon.

Nice sans solution

Les autres confrontations ont accouché d’un scénario conforme à la logique des pronostics. Nice, encore un peu juste sur le plan de l’animation offensive, n’a pas trouvé l’ouverture face à Albi. Les Tarnais sont aux premières loges au même titre que Narbonne, sachant que le verdict inhérent au derby de l’Aude a été mis, quelque part, en délibéré. Ce qui n’a pas empêché Carcassonne de dicter sa loi comme prévu même si Hyères-Carqueiranne a soutenu la comparaison au niveau du nombre d’essais inscrits.

Enfin le RC Massy-Essonne boucle la phase aller de la même façon qu’il l’avait entamée, c’est-à-dire, par un succès sans relief. Et ce alors que son hôte viennois, en tant que lanterne rouge décrochée de la course au maintien, ne joue jamais qu’un simple rôle d’arbitre entre prétendants, qui au prolongement du bail au troisième échelon, qui à une place en phase finale.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?