Champions Cup - Dupont, Ramos, Lucu, Penaud... Les artistes étaient de sortie : le week-end des Bleus

Par Vincent Franco
  • Thomas Ramos, Antoine Dupont et Damian Penaud ont réalisé de grosses prestations ce week-end.
    Thomas Ramos, Antoine Dupont et Damian Penaud ont réalisé de grosses prestations ce week-end. Midi Olympique
Publié le Mis à jour
Partager :

Ce week-end a débuté la Champions Cup. Une première journée contrastée pour les clubs français avec notamment les défaites à domicile du Racing 92 et de La Rochelle. Néanmoins, quelques internationaux ont brillé comme Antoine Dupont, Thomas Ramos, Maxime Lucu et Damian Penaud.

Certains avaient envie de faire taire les critiques, d'autres de confirmer leur forme internationale. Dès vendredi, l'UBB a posé les bases sur le terrain du Connacht, bien aidée par ses artistes. Sur la pelouse synthétique irlandaise, la ligne arrière girondine s'est régalée. 

Comme toujours, Damian Penaud s'est senti obligé d’aller visiter l'en-but, histoire d'inscrire son huitième essai en un peu plus de quatre matchs. L'ancien joueur de Clermont est déjà bien intégré dans l'effectif bordelo-béglais, et ce sont les défenses adverses qui en paient le prix fort.

Penaud est souvent à la conclusion d'offensives orchestrées par une charnière qui fait feu de tout bois en ce moment. Le duo Lucu-Jalibert n'a plus rien à prouver mais continue de se balader. Le demi de mêlée est d'ailleurs l'oscar de la semaine, tant il a donné le tournis aux défenseurs du Connacht, incapables de museler ces artistes vêtus de blanc ce vendredi soir. Une grande prestation, sans Yoram Moefana ni Louis Bielle-Biarrey. Quand, en plus, on peut se permettre de se priver de quelques Bleus...

Balade pluvieuse pour Dupont et Ramos

Critiqués depuis leur retour de la Coupe du monde, Antoine Dupont et Thomas Ramos étaient attendus pour leur entrée en lice dans cette Champions Cup. Bon... Les Blues de Cardiff vont longtemps faire des cauchemars de ces deux bonshommes. Élu homme du match, Ramos a fait de tout à la défense galloise. Il a notamment été à l'origine des deuxième et troisième essais haut-garonnais. On n'oubliera pas non plus ses coups de pied parfaits face aux perches. Et pour "Toto", ce fut une belle après-midi. 

Après avoir répondu à ceux qui le critiquaient avant la rencontre, le capitaine du XV de France a assumé dans son jardin d'Ernest-Wallon. Des passes décisives pour Blair Kinghorn et Arthur Retière, qui sont venus sublimer une prestation digne d'un joueur qui n'a pas d'égal sur la planète. Toujours chez les Toulousains, on notera également les essais de Matthis Lebel et Anthony Jelonch

Les Racingmen et les Rochelais dans le dur

Forcément, quand il y a défaite au bout, c'est compliqué de se démarquer positivement. Face aux Harlequins, Gaël Fickou a vécu une partie compliquée. Le centre francilien a malheureusement été fautif sur le deuxième essai anglais en loupant son plaquage. Dans le jeu, il n’a pas réussi à se rattraper ballon en main. 

Pour les Rochelais, cette défaite face aux Leinster va laisser énormément de regrets. Si Reda Wardi et Brice Dulon ont réalisé de grandes performances, tous les internationaux français n'ont pas été en réussite. Jonathan Danty a écopé d'un carton jaune dans le premier acte, alors que Paul Boudehent n'est pas parvenu à peser sur la défense irlandaise dans des conditions dantesques. Pour Pierre Bourgarit, les quelques ballons perdus en touche ont coûté cher, mais le capitaine maritime est excusé, tant il empile les minutes en ce moment avec l'absence de Lespiaucq-Brettes.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?