Champions Cup - Un doublé pour sublimer une prestation solide, la première rêvée de Blair Kinghorn avec Toulouse

Par Vincent Franco
  • Blair Kinghorn a frappé dès la 27ème minute face à Cardiff.
    Blair Kinghorn a frappé dès la 27ème minute face à Cardiff. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Face à Cardiff, lors de la démonstration toulousaine (52-7), Blair Kinghorn a régalé pour son premier match sous la tunique haut-garonnaise. L'international écossais a prouvé qu'il est une recrue de choix en s'offrant un doublé.

Atterissage dans la Ville rose ce lundi, premier entraînement mardi et première titularisation samedi, Blair Kinghorn a vécu une semaine un peu particulière. Seulement quelques jours après son arrivée en France, le staff toulousain n'a pas hésité à lancer son nouveau joueur aux 50 sélections avec l'Écosse. 

Alors avant de défier les Blues de Cardiff, l'ancien joueur d'Édimbourg a dans un premier temps savouré l'accueil qui lui a été réservé comme à tous ses partenaires par le public haut-garonnais. C'est tout sourire qu'il a marché du bus jusqu'au vestiaire. 

Un essai après seulement 27 minutes

C'est donc avec le numéro quinze dans le dos que Kinghorn est sorti du couloir pour débaler sur cette pelouse détrempée d'Ernest-Wallon. Dès les premières minutes, le joueur de 26 ans s'est montré impérial sous les coups de pied gallois, histoire de rappeler qu'il est un arrière de très haut niveau.

C'est à la vingt-septième minute que son match a pris un tournant. Servi sur un plateau par Antoine Dupont, le Britannique s'est offert un magnifique plongeon sous les poteaux. On a connu pire comme début d'aventure. 

Durant toute la rencontre, Kinghorn est apparu à son aise au milieu des attaques haut-garonnaises. Et pour clôturer une partie qu'il aura traversée sans commettre d'erreur, ou presque, l'Écossais a eu la bonne idée de s'offrir un doublé en bout de ligne quelques secondes avant le coup de sifflet final. Vous avez dit première rêvée ? 

L'Écossais a inscrit son deuxième essai de l'après-midi quelques secondes avant le coup de sifflet final.
L'Écossais a inscrit son deuxième essai de l'après-midi quelques secondes avant le coup de sifflet final. Icon Sport

"Il s'en souviendra"

En conférence de presse d'après-match, Antoine Dupont et Ugo Mola ont bien évidemment été interrogés sur la prestation de la dernière recrue toulousaine. Vous l'aurez compris, il n'y a pas eu énormément de points négatifs retenus de leurs côtés.

"Je pense qu'il peut être content de son premier match ici. Il s'en rappelera, a avoué le demi de mêlée. Les conditions ont fait qu'il a rapidement pu se mettre en confiance. Il apprécie notre philiosophie de jeu. Je pense qu'il va rapidement s'intégrer et ça nous sera bénéfique car on a besoin de joueurs de cette qualité."

Le staff rouge et noir possède une nouvelle arme fatale dans ses mains, et Ugo Mola en est bien conscient : "On n'était pas très inquiets à l'idée de l'exposer une semaine seulement après son arrivée. On va rester patients avec lui, mais c'est vrai qu'il nous amène de la mesure, de la stabilité et de la cohérence dans notre fond de terrain. C'est peut-être ce qu'il nous manquait ces dernières semaines car des joueurs ont joué avec le numéro quinze dans le dos sans être des spécialistes." 

La semaine prochaine, Blair Kinghorn pourrait connaître sa deuxième apparition sous la tunique toulousaine sur le terrain des Harlequins. L'occasion de refaire parler son talent et de trouver encore un peu plus d'automatismes avec ses nouveaux coéquipiers. Car oui, c'était peut-être difficile à croire ce samedi après-midi, mais il n'est là que depuis une semaine...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (8)
Alain65 Il y a 2 mois Le 10/12/2023 à 13:33

C'est sûr que c'est une excellente pioche. A croire que le fond du jeu toulousain est assimilé très rapidement par les nouveaux venus de qualité ! Au passage, les autres peuvent passer leur route !
Sinon, l'intelligence du staff n'est plus à démontrer, les choix sont réfléchis et très bien étudiés. Les nouveaux venus progressent tous à de rares exceptions et atteignent le haut niveau très rapidement, comme ceux qui arrivent du centre de formation. Voilà ce qu'est l'osmose au Stade Toulousain.
Ce club n'est pas l'exemple en France par hasard.

abonne08013 Il y a 2 mois Le 10/12/2023 à 11:42

Très bonne prestation en effet après 5 jours dans le club. Ça n'enlève rien au talent de Jaminet. Il n'a pas eu de chance au ST, et son départ est autant un échec pour lui que pour le club à mon avis. Mème si la chose la plus intelligente à faire était de le laisser partir, En presque 40 ans de vie de supporter, je n'a pas souvenir d'un joueur international qui ai échoué au ST avec un peu de patience,

Catalan Il y a 2 mois Le 10/12/2023 à 10:40

Sacré centre de formation encore heimmgg ???