Top 14 - Le baromètre de La Rochelle - Perpignan : retour payant pour Will Skelton, So'otala Fa'aso'o coupable

Par François Maleysson
  • Will Skelton a réussi son retour avec La Rochelle.
    Will Skelton a réussi son retour avec La Rochelle. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

La Rochelle a mis du temps à construire sa victoire face à Perpignan. Mais les Maritimes ont pu compter sur leurs internationaux pour construire leur premier succès bonifié de la saison. L'entrée de Pierre Bourgarit a vraiment fait du bien. Le carton jaune reçu par So'otala Fa'aso'o a achevé les espoirs des Catalans.

Les tops

  • Skelton-Atonio, duo gagnant

Le retour du colosse australien, Will Skelton, explique pourquoi il a tant manqué aux siens pendant son absence. Sur chacune de ses prises de balles il monopolise plusieurs défenseurs et apporte une véritable stabilité à son pack. Devant lui, Uini Atonio avec son brassard de capitaine a montré les raisons qui poussent le staff du XV de France à le faire prolonger. S'il est pénalisé sur la première mêlée, lui et l'Australien ont ensuite fait vivre un cauchemar à la première ligne catalane.

Pénalisé en deuxième période, le deuxième ligne a encore des automatismes à retrouver mais son retour devrait faire du bien aux Maritimes qui après avoir retrouvé le chemin de la victoire, retrouvent petit à petit leur jeu.

  • Pierre Bourgarit

Entré après les citrons pour remédier à la contre-performance de Idoumi (voire ci-après), Pierre Bourgarit a fait du bien aux avants rochelais. Notamment en touche, après une performance ratée la semaine dernière au Racing, il s'est bien rattrapé dans ce domaine. L'essai de pénalité qui permet aux Maritimes de se détacher vient d'un bon lancer du talonneur qui serait sans doute allé derrière la ligne tout seul si l'arbitre n'avait pas offert l'essai de pénalité aux siens. Son plongeon derrière un ruck pour aplatir ferait sans doute rougir Léon Marchand. Un geste qui montre toute la malice du première ligne de l'équipe de France.

Il se fait mal à l'épaule en fin de match ce qui explique sûrement son lancer pas droit, mais le score était déjà fait.

  • Brice Dulin

L'arrière international a encore montré tout le bien qu'il pouvait faire à son équipe. Quand les siens étaient en difficulté dans le premier acte, sans être flamboyant il sait rassurer ses coéquipiers. Sous les ballons hauts il est toujours solide et tente d'amorcer quelques relances dans la défense des Sang et Or. Il donne aussi de l'air à son équipe grâce à sa botte, en premier mi-temps, il trouve une touche d'école dans le camp adverse.

Il termine son match avec 133 mètres parcourus, deux défenseurs battus et 11 coups de pied. Il n'a pas été grandiose mais l'arrière a su apporter la sérénité dont les Rochelais avaient besoin.

\ud83d\udea8 Bayonne reste invaincu à domicile et enfonce un peu plus Montpellier ! Dans les autres rencontres, l'UBB s'impose dans les dernières secondes à Oyonnax, La Rochelle se bonifie et le CO reste solide à domicile.

Toutes les infos sont sur votre site/application ! pic.twitter.com/NQOu4ewLLl

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 2, 2023

Les flops

  • Idoumi

Le jeune talonneur maritime a vécu une partie particulièrement compliquée. Notamment en touche, il n'est certes pas toujours aidé par son alignement, mais il faudra vraiment qu'il règle ses problèmes dans le secteur. Il saute de nombreuses fois ses partenaires ou est pénalisé pour une touche pas droite. Pour ne rien arranger il se fait en plus déposer par Tuilagi. Sa prestation s'arrêtera là puisqu'il laisse sa place à Bourgarit après la pause.

  • La première ligne de Perpignan

La partie avait pourtant bien débuté pour le trio Lotrian, Ruiz, Ceccarelli. Sur une mêlée dangereuse le gaucher fait plier l'international bleu, Uini Atonio et récupère une pénalité. C'est à peu de chose près le seul fait d'armes de la première ligne catalane. C'est justement en mêlée que les deux piliers vont le plus souffrir. Même si l'opposition était solide (Atonio, Skelton) pour Lotrian il plie de trop nombreuses fois et se fait pénaliser. De son côté, Ruiz n'a jamais réussi à se régler en touche où il perd trois ballons et garde en plus un ballon au sol sur un temps fort des siens. Ces deux derniers seront remplacés par Azéma dès la 47e minute.

  • So'otala Fa'aso'o

Si le carton jaune qu'il reçoit pénalise plus le pack de l'USAP dans son ensemble que Fa'aso'o lui-même, ses 10 minutes loin du pré ont côté très cher aux Sang et Or. Sur l'action de son carton l'arbitre file entre les perches, essai de pénalité pour La Rochelle. Puis c'est Bourgarit qui profite de la supériorité numérique des siens. Judicaël Cancoriet qui achève les espoirs catalans et file dans l'en-but. Une absence coupable donc, 7 à 6 quand il rejoint le banc 28 à 6 à son retour...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
oligui17 Il y a 2 mois Le 02/12/2023 à 21:00

L'USAP était dans le coup a la mi-temps grâce a la bonne tactique et a la débauche de courage et d'énergie !! Mais aussi parce que LR a joué à l'envers !! Car aligné une équipe densifié devant, et voir les Atonio, Skelton, Picquette, allaient fixer l'adversaire et en arrivant a 1 m, donner le ballon derrière, et les 3 quarts faire des passes a plat sans jamais franchir la ligne d'avantage !! Forcément ce sont des consignes de jeu qui mettent l'adversaire en confiance !! Heureusement, changement de stratégie et d'hommes en 2éme mi-temps et là la différence c'est faite, car le rugby ça commence devant et ce n'est pas nouveau !! a jouer a la baballe, ont se brulent !!! Les Bourgarit, Wardi, Danty, KerrBarlow ont remis les pendules à l'heure !!

AlanCienAlaminDanlapoire Il y a 2 mois Le 02/12/2023 à 20:05

Allez l'Usap. Continuez le boulot. Je maintiens ce que je dis : vous serez non relégables en fin de saison et vous echapperez même à l'access match ! Ca va payer.

Perillos Il y a 2 mois Le 02/12/2023 à 19:54

Le jour où l'Usap sera arbitrée comme les autres équipes on aura une chance.

Othenan Il y a 2 mois Le 03/12/2023 à 10:41

Bonne nouvelle ! C'est long et difficile mais la paranoïa se soigne. Consultez !