Coupe du monde de rugby 2023 – Damian Willemse prévient les Bleus : "Nous avons mis un plan en place pour contrer leur stratégie au pied"

Par Paul Arnould
  • Damian Willemse face à la Roumanie à Bordeaux le 17 septembre.
    Damian Willemse face à la Roumanie à Bordeaux le 17 septembre. - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

L’arrière Damian Willemse, titulaire dimanche face à l’équipe de France, a confié que l’Afrique du Sud avait une stratégie en place pour contrer le jeu au pied des Français, arme redoutable de la sélection dirigée par Fabien Galthié.

Drôle de vision qu’ont nos amis journalistes sud-africains à propos du jeu de l’équipe de France. En conférence de presse, nos confrères évoquèrent au passé le « french flair » français avec les joueurs Damian Willemse et Damien de Allende, préférant au contraire mettre en avant le redoutable jeu de dépossession qui a rendu, selon eux, le XV de France si redoutable. Prenant acte de la statistique selon laquelle les Bleus ont tapé dans le ballon plus de 40 fois face aux All Blacks (à 44 reprises pour être précis), l’arrière-springbok fut questionné sur la réponse à apporter. Au jeu de dupe de se poursuivre : "Nous savons qu’ils préfèrent avancer sur le terrain avec un jeu au pied très long, mais nous avons un plan en place pour les contrer. Nous verrons demain (dimanche) où trouver les espaces pour contrer leur triangle arrière. Concrètement, nous avons mis en place un plan pour contrer leur stratégie au pied."

Celui-ci sera-t-il de garder davantage le ballon et d’aller rapidement chercher les couloirs, comme ce fut le cas en 2022 à Marseille ? Titulaire à l’ouverture ce jour-là, Willemse poursuit : "Nos ailiers sont rapides, on va essayer d’aller chercher les espaces. Et oui, si nous avons plus le ballon, cela voudra dire que nous devrons être efficaces pour sortir de notre moitié de terrain sans se mettre en danger. Je le répète, nous sommes prêts pour un certain plan de match, et nous verrons sur les cinq ou dix premières minutes s’ils décident de jouer différemment."

"Nous avons assez parlé, il est temps de passer aux actes"

Un banc en 5-3 (cinq avants et trois trois-quarts), une charnière titulaire Reinach-Libbok : les Sud-Africains auraient-ils l’ambition d’envoyer beaucoup de jeu face à nos Bleus ? L’entraîneur adjoint Mzwandile Stick s’est expliqué sur le difficile choix de la composition d’équipe : "Le fait que je n’ai plus de cheveu montre qu’il y a eu beaucoup de stress (rires). Plus sérieusement, nous débattons toujours entre nous sur la meilleure équipe possible à aligner. Si nous étions toujours sympas entre nous dans le staff, notre équipe ne progresserait pas." Avant de défendre l’idée d’un jeu plus offensif : "Avant, les gens disaient qu’on jouait un rugby ennuyeux. La qualité des essais que nous avons marqués dernièrement, ce sont des essais d’équipe. Et c’est notamment grâce à Libbok. C’est un joueur plein de confiance, qui méritait d’être titulaire."

L'entraîneur adjoint de l'Afrique du Sud, Mzwandile Stick.
L'entraîneur adjoint de l'Afrique du Sud, Mzwandile Stick.

Sur la pelouse du Stade de France dimanche, de nombreux Sud-Africains pourront se targuer de connaître parfaitement ces rendez-vous pour les avoir déjà connus il y a quatre ans au Japon lors du sacre de l'Afrique du Sud. Un avantage supplémentaire ? "Nous avons tous quatre ans de plus, et que cela soit l’équipe ou le staff, nous nous sommes développés, et notre jeu aussi, confiait le très sérieux Willemse. Maintenant, nous avons assez parlé, il est temps de passer aux actes." Le match est déjà lancé.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
DonTarken Il y a 4 mois Le 14/10/2023 à 23:40

Contrairement à la France ça parle beaucoup, et vas-y que l'arbitre doit faire gaffe, et puis on a un plan, et bla bla bla.
Ca sent le c*ca culotte, ils ont intérêt à assurer..

GSone1 Il y a 4 mois Le 14/10/2023 à 21:58

Je ne vois pas où la vision des sud-africains serait drôle ? Elle est conforme à la réalité ! L'edf ne joue pas au rugby. Elle pratique par coups de pied, contres et dépossession. Ce qui est particulièrement regrettable en voyant la qualité rugbystique des joueurs français.

DonTarken Il y a 4 mois Le 14/10/2023 à 23:41

Tu devrais regarder les matchs avec tes yeux plutôt qu'avec ton derrière ce serait mieux..

Mirage2000 Il y a 4 mois Le 15/10/2023 à 09:37

C'est mieux de développer ou contrer dans leurs 40 que dans les notres. Les coups de pied de mammouth ça soulage l'équipe et fout un coup au moral de l'adversaire.

picsaintloup Il y a 4 mois Le 14/10/2023 à 21:54

ça parle beaucoup ... ils ont peur