Icon Sport

Hino : Première réussie

Hino : Première réussie
Par Rugbyrama

Le 25/08/2019 à 14:44Mis à jour Le 25/08/2019 à 14:46

TOP 14 - Auteur hier d'un bon match pour sa première en Top 14, le talonneur japonais a livré une copie propre, dans un secteur où le Stade Toulousain est lourdement handicapé.

Le profil peut surprendre. Takeshi Hino, vingt-neuf ans, n'est pas l'archétype du talonneur moderne certes, mais sa première sortie a dû rassurer ses entraîneurs. Haut d'un mètre soixante-douze et pesant un quintal, le Japonais a été très remuant hier, pour la reprise du champion de France sur la pelouse de Chaban-Delmas de Bordeaux. Même si la défaite est à l'arrivée présente pour Toulouse (30-25), l'ancien joueur des Yamaha Jubilo a séduit Régis Sonnes, entraîneur des avants du Stade Toulousain : "Il fait presque 100% en touche, et il fait même un lob à un moment, c'est bien. Ça fait quinze jours qu'il est là, donc ont a réussi à travailler, sur des choses assez simples, mais qui ont fonctionné ce soir. Et puis il s'intègre facilement aussi donc c'est satisfaisant."

C'est vrai qu'en touche, le talonneur peut se targuer d'un beau 8/9 au lancer. Le soldat international nippon, qui malgré ses quatre sélections, ne participera pas à la Coupe du monde dans son pays, a été remplacé à la soixante deuxième minute sur un saignement, par le tout jeune Guillaume Cramont. À 18 ans, il a lui aussi été plongé dans le grand bain, et a globalement été bon.

Visagie arrivé, Hino écarté ?

C'est l'une des questions que l'on peut légitimement se poser au sortir de la belle prestation du numéro 2 hier soir. Avant de s'engager comme Joker Coupe du monde, Hino avait été mis à l'essai pendant quinze jours, puis officiellement conservé. En l'absence des frères Marchand, tous deux blessés, et de Mauvaka appelé avec les Bleus, Hino avait de grandes chances de montrer ce dont il était capable durant leur absence. Oui sauf que, depuis, la donne a changé. L'arrivée tardive d'un autre talonneur, Jacobus Visagie, est venue redistribuer les cartes. Le sud-africain était d'ailleurs présent hier à Bordeaux avec ses coéquipiers, mais n'a pas pu jouer étant donné qu'il n'a disputé aucun entraînement avec le groupe.

Super Rugby - Jaco Visagie (Bulls) contre la Western Province

Super Rugby - Jaco Visagie (Bulls) contre la Western ProvinceIcon Sport

Régis Sonnes n'a pas donné plus d'informations au sujet du talonneur numéro un dans la hiérarchie, mais il y a fort à parier que Visagie, vingt-sept ans, arrivé en provenance des Bulls en Super Rugby en tant que Joker, ait lui aussi du temps de jeu. Réponse la semaine prochaine, pour le second déplacement consécutif des Toulousains à Lyon.

Samuel Cadène

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0