Icon Sport

Clermont assure l’essentiel

Clermont assure l’essentiel

Le 25/08/2019 à 18:41Mis à jour Le 25/08/2019 à 19:22

TOP 14 - Les Jaunards signent un premier succès (28-10) cette saison, au Michelin, au terme d’une prestation globalement maitrisée. Le point de bonus n’est pas au rendez-vous face à des Maritimes indisciplinés.

Sans une bonne conquête, difficile d’espérer. Voilà ce qui caractérise la prestation des Rochelais ce dimanche après-midi, eux qui ont un temps tenu tête aux Clermontois avant de finalement craquer, à l’instar de leur mêlée. Ajouté à cela une touche parfois approximative et des maladresses sur de rares offensives, difficile donc d’espérer au Michelin face à des Jaunards qui se sont donc bien nourris des erreurs de leurs adversaires. Et qui démarrent donc la saison sur une bonne note.

Mais le score de parité à la pause (10-10) témoigne bien du fait que l’ASM n’a pas forcément tout bien fait. Le moment de bascule se situe sans hésitation au moment de l’exclusion de Sila Puafisi pour un plaquage haut et non maitrisé sur Jake McIntyre (61’). Si ce dernier a ensuite dû quitter le terrain sur protocole commotion, il avait jusqu’alors livré une heure intéressante sous ses nouvelles couleurs. L’ancien Agenais se montrant plutôt à son aise et capable de bien alterner le jeu auvergnat.

Le doublé pour Betham

Du fait notamment de McIntyre, La Rochelle n’a que très rarement pu inverser la pression, se désorganisant dès lors que la vitesse était au rendez-vous dans le jeu de Clermont. Pour preuve, le premier essai de Peter Betham suite à un contre en touche de Judicaël Cancoriet, débouchant sur une remontée de 50 mètres et une combinaison des trois-quarts (9’, 10-0). L’ailier signera même le doublé en seconde période, en étant à la réception d’une transversale de son ouvreur (57’, 18-10)

Le collectif rochelais n’aura que très rarement vu le ballon dans un duel où les difficultés en mêlée auront souvent cassé le rythme. Si Pierre Aguillon a entretenu l’espoir dans un moment d’inattention de la défense clermontoise au retour d’une pause fraicheur (22’, 10-7), le manque de concentration aura été bien plus flagrant quand Jules Favre s’est fait devancer par l’intenable Betham, dans la foulée d’un long jeu au pied d’occupation. L’Australien s’arrachant pour servir Cancoriet qui avait suivi (77’, 28-10), scellant le sort d’un duel que l’ASM aurait surement pu bonifier.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0