• XV de France - Afrique du Sud
    XV de France - Afrique du Sud

L'événement : la France boucle son "tour du monde"

Le | Mis à jour

TEST-MATCH - Les Bleus de Fabien Galthié ont prolongé leur série victorieuse (douze succès de rang) et en plus, ils ont désormais battu toutes les nations majeures depuis l’été 2021. Un parcours digne des meilleurs All Blacks.

La France s’est donc imposée 30 à 26 face à l’Afrique du Sud au terme d’un match plein de rebondissements. Elle était encore menée 26-22 à la 73e minute, elle a fini sans son capitaine, Antoine Dupont, victime d’un carton rouge à la 48e minute (charge sur un joueur en l’air). Mais le pilier remplaçant Sipili Falatea a marqué l’essai de la victoire, en relais après une touche.

Mais ce succès marque la fin d’un cycle assez extraordinaire. Les Bleus ont prolongé d’une unité leur série de succès, douze en suivant, meilleure performance de l’Histoire. Et surtout, ils ont épinglé le dernier adversaire qui manquait à leur palmarès : l’Afrique du Sud, championne du monde en titre. Depuis l’arrivée de Fabien Galthié, l’équipe de France a disposé de toutes les nations majeures, la Nouvelle-Zélande bien sûr, l’année passée dans une rencontre fameuse, mais aussi l’Australie chez elle, ce qui n’était pas arrivé depuis 1990. Elle l’a fait en plus avec une équipe volontairement remaniée. La France a donc fini une sorte de tour du monde, à un an de la compétition suprême qu’elle organise sur son sol.

Il se trouvera toujours des Cassandre pour dire que cet exploit arrive un an trop tôt. Mais ce qui a frappé les esprits, c’est le contexte de cette dernière victoire : un succès arraché face à un adversaire qui a imposé un défi d’une intensité rare, et qui n’a pas hésité à s’engager plus que de raison. Nous étions au bord de la violence. Le carton rouge infligé à Pieter-Steph Du Toit dès la 12eme minute pour un coup de tête sur Jonathan Danty en est la preuve.

Avec Macalou à l'aile

Les Français ont eu le mérite de s’imposer après avoir surmonté la sortie précoce de plusieurs éléments : Jonathan Danty donc et Thibault Flament (commotion pour les deux), plus Cyril Baille dont la douleur aux adducteurs s’est réveillée (était-ce finalement une bonne idée de le rappeler?). Même Uini Atonio est sorti sur suspicion de commotion avant de revenir en jeu après avoir répondu favorablement aux questions du protocole. Ils ont donc dû faire entrer très tôt Sekou Macalou en position d’ailier : un homme qui joue troisième ligne au Stade Français. Un événement insolite qui a donné encore plus d’allure à ce succès. Ils ont aussi surmonté un retour impressionnant des Springboks qui semblaient vraiment mettre la main sur la rencontre dans le sillage de leurs avants surpuissants sur les contacts, et parfaitement huilés sur les ballons-portés. Mais leur feu-follet Cheslin Kolbe est sorti lui aussi sur commotion, le maître mot de cette rencontre.

Dans un match complètement dingue de combat, la France l'emporte face aux champions du monde en titre ! ?????? #FRAAFS #XVdeFrance

Le film du match > https://t.co/H1M8KauJRM pic.twitter.com/DIDuGNJFQs

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 12, 2022