• XV de France - Sekou Macalou
    XV de France - Sekou Macalou
  • XV de France - Charles Ollivon
    XV de France - Charles Ollivon

Macalou détonant, Ollivon dominant... Les notes des Bleus

Le

TEST-MATCH - Au terme d'un bras de fer homérique, les Bleus ont vaincu les champions du monde sud-africains ce samedi à Marseille (30-26). Une performance à laquelle Sekou Macalou, épatant joker de luxe à l'aile, et Charles Ollivon, dominateur dans les airs, auront largement contribué.

Charles Ollivon 7,5/10

Déjà face à l’Australie, il avait démontré son retour au plus haut niveau. Il a confirmé. Deux ballons volés en touche (10e et 19e). Un super contest (17e) dans le camp sud-africain. Huit plaquages, aucun raté. Il a simplement été sanctionné dans l’alignement en seconde période (50e). Un match solide de l'ancien capitaine.

XV de France - Charles Ollivon
XV de France - Charles Ollivon

Danty (non noté), Sekou Macalou 7,5/10

Longtemps incertain en raison de la naissance de son fils, le Rochelais ne sera resté que douze minutes sur la pelouse, la faute à un déblayage illicite de Pieter-Steph Du Toit lui ayant causé une fracture du plancher orbitaire. Il a été remplacé par Sekou Macalou. Un choix surprenant, le flanker s’installant à l’aile. Avec une franche réussite : on l’a vu dominant dans les airs et en défense comme sur ce sauvetage in extremis empêchant Arendse (63e) de marquer un doublé. Sur chacun de ses ballons d'attaque, il a été dangereux. Il a d'ailleurs été le trois-quarts le plus tranchant de la partie côté tricolore (67 mètres parcourus, deux franchissements). Une belle surprise.

Antoine Dupont 4/10

Le demi de mêlée se souviendra longtemps de ce choc qui l’aura vu être expulsé pour la première fois de sa carrière pour une intervention dangereuse sur Cheslin Kolbe (48e). D’entrée, Faf de Klerk avait tenté de le "croquer" derrière un ruck, ce qui a offert une première pénalité aux Bleus. La majorité de ses jeux au pied ont été de qualité. Offensivement, s’il n’a pas trouvé de faille, il a été décisif sur le premier essai avec un renversement bienvenu pour Baille. A la 53e, Maxime Lucu a fait son apparition. Le Bordelais a été plutôt juste dans ses orientations stratégiques même si ses "pieds" ont pu manquer de longueur.

L'intégralité des notes des Bleus sont à retrouver sur midi-olympique.fr