Rugbyrama

Brive : Une équipe en deux temps

Brive : Une équipe en deux temps
Par Rugbyrama

Le 14/04/2019 à 11:25Mis à jour Le 14/04/2019 à 11:31

PRO D2 - Brive est l’un des gros prétendants à la montée en Top 14. Provisoirement premier en attendant le match d’Oyonnax, les Brivistes ne sont pas dominants sur l’intégralité de leurs matches depuis plusieurs rencontres. Un défaut qui peut s’avérer problématique pour les phases finales.

Il reste deux journées avant que les phases finales ne démarrent. Le Pro D2 est plus serré que jamais tant sur le trio de tête que pour la bataille à la sixième place. Brive est l’un des favoris à la montée mais ce n’est pas une certitude pour atteindre le Graal. Depuis plusieurs matches les Brivistes sont mêmes inquiétants sur leur gestion de match. Plus exactement depuis le match de Nevers le 21 mars dernier, les hommes de Jeremy Davidson sont loin d’être dominants de la première à la dernière minute.

Des temps faibles souvent mal assurés

Ils auront mis plus de vingt minutes à rentrer dans leur match face à Carcassonne. Malgré une équipe légèrement remanier, les Brivistes étaient largement supérieurs sur le papier. D’autant plus que Carcassonne affichait une équipe avec une moyenne d’âge de 23 ans et sept joueurs dans le XV de départ qui avaient moins de 10 matches de Pro D2 dans les jambes. Ils auront donc attendu la 28 minute pour lâcher les chevaux et faire taire les doutes. Aidés par la maladresse des joueurs carcassonnais en manque de réussite dans le dernier geste.

Alban Ramette (Brive) contre Carcassonne

Alban Ramette (Brive) contre CarcassonneIcon Sport

Contre Aurillac la semaine passée ils ne seront jamais vraiment entrés dans la partie avec cette défaite 14-11. Trop indisciplinés pour espérer autre chose de cette rencontre. Le tout, une semaine après la victoire contre Mont-de-Marsan à l’Amédée-Domenech. Un succès acquis dans une fin de match complètement ratée où les coéquipiers de Thomas Laranjeira encaisseront trois essais en dix minutes. Une réaction, de suffisance peut-être, se disant que la victoire était acquise. Ils laisseront le bonus défensif aux Montois et n’obtiendront pas le bonus offensif par la même occasion. À 24-6 à la mi-temps le match semblait plié, encore plus après un nouvel essai de Laranjeira à la 71e minute.

Le match de Nevers est légèrement plus compliqué avec deux cartons jaunes reçus coup sur coup. En difficulté les coéquipiers de Demba Bamba ne réussiront pas à resserrer les rangs pour éviter une remontée de Nevers. Heureusement pour eux, le score sera en leur faveur à la fin de la rencontre.

Le groupe ne manque pourtant pas de leader de jeu, ni d’expérience pour prendre les bonnes décisions aux bons moments. Pour ne pas voir une grosse désillusion en fin de saison, il ne faudra pas lâcher prise dans les temps faibles.

Le jeudi 25 avril sera un vrai test pour Brive quant à sa capacité à gérer un match de phase finale. Ils se déplaceront à Oyonnax pour tenter de se rassurer avant la dernière ligne droite. Surtout que la semaine d’après les Brivistes recevront Bayonne. Les demi-finales commencent dès le prochain match.

Par Dylan Munoz

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0