Champions Cup - "Thomas Ramos est un des mecs les plus agaçants que j'ai pu croiser sur un terrain", affirme Andre Esterhuizen

  • "Thomas Ramos est un des mecs les plus agaçants que j'ai pu croiser sur un terrain"
    "Thomas Ramos est un des mecs les plus agaçants que j'ai pu croiser sur un terrain" Icon Sport - Anthony Dibon
Publié le
Partager :

Alors que Toulouse a récemment battu les Harlequins en demi-finale de Champions Cup (38-26), le centre du club de Londres Andre Esterhuizen est revenu sur ce match lors d'une émission avec Ball Carrier. Le Sud-Africain affirme que l'arrière français est un des joueurs les plus pénibles qu'il ait pu croiser. 

Il y a certainement deux choses que personne ne peut infirmer sur Thomas Ramos : c'est un des meilleurs artilleurs du monde et il possède un sacré caractère. Aussi compétiteur que chambreur, l'arrière du Stade toulousain a récemment croisé la route des Harlequins, en demi-finale de Champions Cup. Remplaçant au début du match, l'international tricolore a tout de même eu son importance dans le succès des siens puisqu'il a réussi à faire dégoupiller Joe Marler, afin de récupérer une pénalité en fin de partie pour assurer le succès des siens. À ce moment du match, Ramos avait poussé le pilier alors qu'une pénalité était sifflée contre les Toulousains, et l'Anglais avait répondu par une tape derrière la tête du Français, ce qui eut pour effet de retourner la pénalité. 

"Certains joueurs parviennent à rentrer dans votre tête"

Interrogé à ce sujet par les podcasteurs de Ball Carrier, le centre des Harlequins Andre Esterhuizen n'a pas mâché ses mots sur Ramos : "Il est un des mecs les plus agaçants que j'ai pu croiser sur un terrain". Avec le sourire, le Sud-Africain égayait ses propos : "Lors du premier match (en phase de poules, NDLR), il a pris le dessus sur Marcus Smith. Il lui a parlé pour le fait sortir de son match, il l'a attrapé et tenu. J'ai parlé avec Marcus de cela juste avant le match et je lui ai demandé s'il allait le permettre encore (rires) !"

On n'imagine pas les deux partir en vacances cet été ensemble… https://t.co/FDzGKqy8qr

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) May 6, 2024

Pour revenir sur l'action qui concerne Joe Marler, Esterhuizen avouait que les siens étaient bien tombés dans le piège de Ramos et que cela a scellé la victoire toulousaine : "Il restait trois minutes à jouer et je crois que c'était un moment crucial. Si nous tapions en touche et marquions sur un maul, nous aurions été encore en vie et il nous aurait resté une minute pour en marquer un autre. Nous sommes parmi les seules équipes avec Bristol à pouvoir marquer un essai en une minute. Mais certains joueurs parviennent à rentrer dans votre tête pour vous frustrer. Ce (la faute de Marler, NDLR) n'était certainement pas la chose la plus intelligente à faire."

Ce talent pour faire sortir ses adversaires du match pourrait être utile à Thomas Ramos et à Toulouse lors de la grande finale, le samedi 25 mai à Londres, face au Leinster, la bête noire des hommes d'Ugo Mola...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (50)
Jr6433 Il y a 1 jour Le 16/05/2024 à 15:34

Donc quand c'est Ramos qui chambre c'est normal voire bien, mais quand c'est Jalibert on en fait une affaire nationale.
2 poids 2 mesures

Holzen Il y a 22 heures Le 17/05/2024 à 09:59

Ca fait autant de bruit médiatique que Haouas, mais la gravité est quand meme bien différente... grace aux journalistes.
Et jalibert nest pas le seul dans ce cas là... se souvient-on du cas Delon Armitage en 2013 ?

pasali Il y a 6 jours Le 11/05/2024 à 14:27

Marler avec l' expérience qu'il a n' a absolument aucune excuse, il sait ce qu'il en coute !
Ce n 'est pas de la faute de Ramos si Marler a un QI de moineau, c'est facile après de dire "on aurait du gagner, blabla..."
J' y vois surtout de mauvais perdant, et il faut rappeler que les anglais ont toujours eu des joueurs spécialistes dans la provocation et le mauvais esprit sur le terrain.
Ramos chambre et il a bien raison, et il sait à qui il le fait.

Wildcard74 Il y a 6 jours Le 11/05/2024 à 14:13

En même temps si t'as pas le mental pour supporter un chambrage ... faut te remettre en question