Icon Sport

Foster doit-il être limogé de son poste de sélectionneur de la Nouvelle-Zélande ?

Foster doit-il être limogé de son poste de sélectionneur de la Nouvelle-Zélande ?

Le 09/08/2022 à 12:11Mis à jour

INTERNATIONAL - Sur la sellette depuis plusieurs mois, Ian Foster est au centre de toutes les polémiques en Nouvelle-Zélande. En fonction de ses prochains résultats en Rugby Championship, son mandat de sélectionneur pourrait s'écourter sans qu'il n'ait disputé une seule coupe du monde, une chose rarissime en Nouvelle-Zélande.

Héritier décevant d'Hansen

Quand on regarde le parcours de Foster plus particulièrement, il est allégé par les victoires "faciles", face aux États-Unis, à l'Italie et un pays de Galles bien amoindri cet automne. Mais dès le début de son mandat, il ne faut pas oublier qu'il a été au centre d'un petit séisme en Nouvelle-Zélande : la première défaite de l'histoire des Blacks face à l'Argentine, fin 2020 à Sydney (25-15). Finalement rattrapé par le gain du Rugby Championship 2021 à la suite d'une année plutôt satisfaisante, il retombait donc dans la morosité et les critiques cette saison.

Une décision presque historique

À désormais presque un an de la coupe du monde en France, la question revient donc sans cesse : faut-il virer Ian Foster ? D'un point de vue global, cela pourrait paraître évident, mais ce serait en réalité complètement fou. Les Néo-Zélandais n'ont que très rarement limogé un entraîneur sans que ce dernier n'ait eu la chance de disputer une coupe du monde. En réalité, cela n'est arrivé qu'une seule fois : seul Wayne Smith n'a occupé le poste qu'entre 2000 et 2001, pour assurer l'intérim jusqu'à John Mitchell. Sinon, les sélectionneurs kiwis ont plutôt l'habitude de quitter leurs fonctions après une déception en coupe du monde.

Faut-il que les Blacks renvoient Ian Foster pour préparer la Coupe du monde 2023 ?

Sondage
16022 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés