Other Agency

La Nouvelle-Zélande encaisse la plus large défaite de son histoire en Australie

La Nouvelle-Zélande encaisse la plus large défaite de son histoire en Australie
Par Rugbyrama

Le 10/08/2019 à 13:29Mis à jour Le 10/08/2019 à 14:48

RUGBY CHAMPIONSHIP - Performance majuscule de l'Australie lors de la troisième et dernière journée du Rugby Championship ! Sur la pelouse de l'Optus Stadium de Perth, les Wallabies ont largement dominé la Nouvelle-Zélande (47-26) au terme d'un match spectaculaire. Une rencontre marquée par le carton rouge reçu par le deuxième ligne des Blacks Scott Barrett juste avant la pause.

Dominateurs, les hommes de Michael Cheika ont passé six essais aux doubles champions du monde en titre. Reece Hodge (10e, 70e), Lukhan Salakaia-Loto (46e), Nic White (49e) et Marika Koroibete (63e) ont participé au festival australien. En face, les quatre réalisations d'Anton Lienert-Brown (14e), Rieko Ioane (17e), Beauden Barrett (57e) et Ngani Laumape (72e) n'ont pas suffi à renverser le cours de la rencontre. En infériorité numérique pendant quarante minutes, mais surtout très fébriles défensivement, les Néo-Zélandais encaissent près de cinquante points. Comme en 2011 et 2015, les coéquipiers de Kieran Read ne remporteront pas le Rugby Championship.

Et comme en 2011 et 2015, l'Australie peut encore espérer soulever le trophée. Ne cherchez pas plus loin, la Nouvelle-Zélande vient d'encaisser la plus large défaite de son histoire. Les Wallabies ont effacé des tablettes, ou plutôt égalé leur précédent exploit datant du 28 août 1999 et un succès 28 à 7. En près de 116 années d'histoire, les All Blacks n'avaient perdu qu'une seule fois avec un tel écart de vingt-et-une unités. Ce samedi à Perth, les Wallabies ont tout emporté sur leur passage, ne laissant que des miettes à leurs adversaires.

Barrett voit rouge, la défense néo-zélandaise à l'agonie

On savait les hommes de Steve Hansen diminués et encore en rodage mais on ne s'attendant sûrement pas à voir les Néo-Zélandais vivre pareille déroute. Six essais et quarante-sept points encaissés, la bande à Kieran Read, déjà mise à mal par l'Afrique du Sud il y a deux semaines, est passée complètement à côté de son dernier rendez-vous du Rugby Championship. Complètement dépassés par la tournure de la rencontre, et notamment ce carton rouge encaissé par Scott Barrett après une percussion avec l'épaule sur la tête de son adversaire, les Blacks se sont écroulés au retour des vestiaires et ont dit adieu à leurs derniers espoirs de remporter le titre cette année.

Faut-il désormais s'en inquiéter, à moins de deux mois du début de la Coupe du monde ? De son côté, l'Australie a retrouvé une fluidité offensive après deux premiers matchs compliqués. Portés par l'omniprésent Marika Koroibete ou encore le gestionnaire Nic White, les Wallabies tiennent là leur match référence. En cas de défaite non bonifiée de l'Afrique du Sud ce soir en Argentine, les hommes de Michael Cheika remporteront le Rugby Championship. L'Australie a également fait un grand pas vers la Bledisloe Cup, trophée qui lui échappe depuis 2003. Le match retour en Nouvelle-Zélande, dans une semaine, s'annonce d'ores et déjà électrique.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0