Midi Olympique

Les infos du Japon du samedi 12 octobre : les Bleus au repos !

Les infos du Japon du samedi 12 octobre : les Bleus au repos !
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 12/10/2019 à 07:59

COUPE DU MONDE 2019 - Durant le Mondial, le journal Midi Olympique ne dort pas et grâce à sa chronique "Le chant du coq", il vous réveille tous les matins en podcast avec les infos que vous aurez manquées durant votre sommeil. L'idéal pour bien débuter la journée.

Les Bleus au repos

Aujourd'hui samedi, Guilhem Guirado et ses partenaires vont pouvoir profiter d'une journée tranquille. Aucun entraînement n'est prévu. Ils auront l'opportunité de passer du temps en famille. Des familles qui sont arrivées jeudi soir depuis Kyoto où elles étaient en visite. Les épouses, les enfants ou encore les parents des joueurs ont pu, contrairement à la presse, assister à l'entraînement de vendredi après-midi. Les choses sérieuses reprendront donc demain dimanche. Le staff de Jaques Brunel espérait pouvoir trouver une opposition face à une équipe locale pour combler le manque de compétition.

C'est raté. Au lieu de cela, Le directeur de la performance Thibault Giroud a programmé une séance à très haute intensité. Objectif : garder du rythme, ce qui ne semble pas facile en raison des circonstances. Les Gallois, probables futurs adversaires des Bleus, suivent ça avec attention. "Ça va être intéressant de voir comment la France gère cette période sans match", a déclaré le sélectionneur gallois Warren Gatland. Et il a ajouté : "Je crois que ça peut leur poser un problème dans leur préparation." Une façon comme une autre de mettre la pression et de lancer le match.

Ça chauffe entre la fédération écossaise et World Rugby

Jeudi soir, après que les organisateurs du Mondial aient annoncé la décision de reporter les deux rencontres entre la France et l'Angleterre et entre la Nouvelle-Zélande et l'Italie, les responsables de la fédération écossaise, dont la rencontre contre le Japon pourrait aussi être annulée, ont menacé World Rugby de poursuites devant la justice. L'Ecosse doit affronter dimanche le Japon dans une rencontre décisive pour la qualification. World Rugby avait annoncé vouloir attendre dimanche matin pour prendre une décision définitive. Évidemment, la menace des dirigeants écossais n'a pas vraiment plu aux organisateurs. Ils ont donc publié un communiqué dans lequel ils font part de leur sentiment :

"Il est regrettable que l'équipe d'Écosse se permette de faire de telles déclarations alors que nous faisons au mieux pour faire en sorte que se jouent l'ensemble des matches prévus dimanche". La décision sera donc prise dimanche matin.

Le Japon est toujours dans l'attente

Le Typhon Hagibis n'est pas encore arrivé sur Tokyo à l'heure qu'il est. Mais la pluie et le vent ont déjà redoublé sur toute la cote est de l'archipel. Si le typhon semble s'affaiblir un peu en approchant des terres, des rafales de 200km/h sont tout de même prévues. On parle de vagues susceptibles d'atteindre 17 mètres. La crainte de fortes inondations et de glissements de terrain est donc immense. Les autorités japonaises ont recommandé la plus grande prudence et ont demandé à une partie de la population d'évacuer la zone dans la mesure du possible. Hier matin, l'agence météorologique japonaise a comparé Hagibis au typhon Kanogawa de 1958. Un typhon qui avait fait 1269 victimes. Autant dire que les petits problèmes sportifs des un et des autres dans cette la coupe du monde sont vraiment à relativiser.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0