Icon Sport

Mola : "Je ne remets pas en cause l'intégrité de M. Barnes"

Mola : "Je ne remets pas en cause l'intégrité de M. Barnes"

Le 09/04/2022 à 19:48Mis à jour Le 09/04/2022 à 20:59

CHAMPIONS CUP - Si son équipe s'est inclinée en huitième de finale aller de Champions Cup (20-26), le manager de Toulouse Ugo Mola veut retenir l'intensité mise par ses hommes et leur faculté à retourner la situation en fin de match, et non pas les faits de jeu qui ont été en défaveur des siens.

"Le match se joue en quatre mi-temps, avoue Mola. Sur ce match, il y a un essai en moins de notre côté au minimum, et un de trop chez eux au minimum. Il y a un fait de jeu (le carton rouge de Mallia à la 11e minute, NDLR) qui n'est pas à la hauteur des phases finales. Ne pas maîtriser son geste est une lourde erreur. (Sur l'essai sur interception de l'Ulster) L'interception me paraît cruelle à ce moment-là du match. D'après les images, il y a vraiment débat mais ce n'est pas le moment de parler d'arbitrage ou de faits de jeu contraires.

On a souvent fait partie des équipes qui avaient les faits de jeu qui tournaient en sa faveur. On ne va pas se plaindre le jour où ce n'est pas le cas. [...] J'ai apprécié l'engagement des joueurs et leur faculté à ne pas lâcher. Il manque juste un peu de lucidité aux jeunes joueurs pour mettre le ballon dans les mains de Romain (Ntamack) sur la dernière action et jouer un quatre contre deux. On se rend compte que, quand on met cette intensité, on fait des choses intéressantes. L'Ulster est une équipe très compliquée à manœuvrer. Mais on a eu les occasions franches pour breaker, les secouer et il manque ce petit geste juste dans les moments clés. Pour l'avoir, il faut multiplier les situations.

Se replier ne nous amènera à rien. Il faut garder cet enthousiasme. Bravo à l'Ulster qui nous met 26 points. Mais ce que je veux retenir, c'est notre capacité à avoir une balle de match à quatorze contre quinze à la 80e minute. Ca, c'est le Stade toulousain. (Sur l'en-avant sur le deuxième essai de l'Ulster) Il n'est pas "checké". C'est la vie. je ne remets pas en cause l'intégrité et l'honnêteté de M. Barnes parce qu'on a la chance d'avoir des arbitres comme ça même si, aujourd'hui, les choses ne paraissent pas tourner dans notre sens. Je ne vous cache pas que j'aimerais être arbitré plus régulièrement comme ça, même si ça ne nous sourit pas aujourd'hui."

Contenus sponsorisés