Icon Sport

Les Glasgow Warriors demandent aux fans d’Exeter de ne pas porter de coiffe amérindienne

Les Glasgow Warriors demandent aux fans d’Exeter de ne pas porter de coiffe amérindienne
Par Rugbyrama

Le 15/12/2021 à 08:31Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Le club des Glasgow Warriors a publié ce lundi un communiqué demandant aux supporters d'Exeter de ne pas porter de coiffes du style amérindien samedi (18h30), dans les tribunes du Scotstoun Stadium, les Warriors devant recevoir les Chiefs pour le compte de la deuxième journée de Champions Cup.

Le match Glasgow - Exeter a déjà commencé. Alors que les deux formations s’affronteront samedi au Scotstoun Stadium, en marge de la deuxième journée de Champions Cup, le club écossais a publié ce lundi un communiqué sur son site internet.

Dans ce message adressé aux fans des deux équipes, la direction des Warriors demande aux supporters d’Exeter d’arrêter de porter leurs coiffes de style amérindien, typiques pour certains amoureux du club, mais qui n’ont cessé d’alimenter les polémiques ces derniers mois. Lors des matchs de leur équipe, plusieurs supporters choisissent en effet de porter une coiffe reproduisant celle de l’imagerie amérindienne, en référence au logo du club qui représente directement un chef amérindien.

Glasgow affirme ainsi avoir longuement réfléchi sur la position à prendre concernant les habitudes des fans anglais. Mais après diverses consultations, le club a décidé de se montrer ferme avec les spectateurs d’Exeter : "Aujourd'hui, les Glasgow Warriors demandent aux supporters des Chiefs de ne pas assister au match de samedi avec de fausses coiffes amérindiennes, et de ne pas chanter le "Tomahawk Chop" pendant le match."

Avec ces directives, le club écossais annonce vouloir défendre avant tout "les opinions de ses supporters", tournées vers l'inclusion et la diversité, jugeant que les chants, danses, et coiffes de quelques amateurs d’Exeter manquent de respect à la communauté amérindienne. Reste à voir si les spectateurs anglais potentiellement présents à Glasgow samedi respecteront la demande du club accueillant la rencontre.

Par Dorian VIDAL

Contenus sponsorisés