Icon Sport

Huget : "Sous l’étoile du vainqueur, il n’y aura pas marqué Covid-19"

Huget : "Sous l’étoile du vainqueur, il n’y aura pas marqué Covid-19"
Par Rugbyrama

Le 26/09/2020 à 10:47

CHAMPIONS CUP – Lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, Yoann Huget a évoqué la semaine de préparation particulière que vit le Stade Toulousain avant la demi-finale contre Exeter.

Avec aucun entraînement dans la semaine jusqu’à jeudi, les nombreux tests PCR a effectué et le voyage en Angleterre, quel est véritablement l’état d’esprit du groupe ?

On est dans l’attente d’avoir les résultats tests, de savoir si on peut se déplacer. On est dans l’attente de savoir si on peut jouer. C’est une préparation compliquée, mais comme depuis le début de la saison, on essaie de s’adapter du mieux possible à cette situation. Maintenant, le groupe est déterminé à aller défier Exeter chez eux si personne ne nous en empêche.

C’est une semaine où vous vivez dans la peur de ne pas pouvoir vous déplacer ?

Effectivement, tout le monde a peur. A partir du moment où on respecte les gestes barrières, qu’on est prévoyant, je pense qu’on n’a pas besoin de se mettre dans une grotte. Il faut juste prendre toutes les mesures de prévention pour pouvoir jouer. On sait qu’on est dans une période compliquée. Mais malgré tout, même si on parle plus de la Covid-19 que du match, on a quand même une demi-finale de Champions Cup à préparer. Un challenge énorme pour nous.

Avec ce contexte particulier, est-ce que tu as l’impression que tu vas jouer une demi-finale ?

Comme je le disais, on a un gros travail à faire en amont. C’est sûr que ça fait un peu galvauder cette demi-finale d’être au repos lundi et mardi, de ne pas sentir cette pression et cette effervescence monter au fur et à mesure de la semaine, de jouer dans un stade vide, d’être en comité restreint. Il va falloir faire abstraction de tout ça, se concentrer sur le match, les quatre-vingt minutes qui vont arriver, car il faudra être redoutable. Dans tous les cas, sous l’étoile du vainqueur de la Coupe d’Europe, il n’y aura pas marqué "Covid-19".

Quelles sont les principales qualités d’Exeter ?

Ils ont des joueurs internationaux à chaque poste. Je pense notamment à Stuart Hogg qui est un excellent relanceur, à Jack Nowell, Henry Slade pour ne citer qu’eux. Et derrière ces têtes d’affiches, il y a un véritable collectif bien huilé avec un groupe étoffé qui leur permet de faire tourner et de quand même gagner leurs matchs. Depuis deux ans, ils dominent la scène européenne en étant moins médiatisés que les Saracens mais ils ont une efficacité tout aussi redoutable.

Samedi, ça sera la première demi-finale d’Exeter en Champions Cup. Le Stade Toulousain est lui plus habitué a joué ce genre de match. Est-ce que cela vous avantage ?

Non, on a aucun avantage surtout qu’on va jouer là-bas et qu’ils sont invaincus sur leur pelouse depuis plus d’un an. On veut faire l’exploit de gagner au Sandy Park mais on ne peut pas se permettre d’avoir la prétention de dire qu’on va aller s’imposer là-bas. On va tout mettre en œuvre pour mais gagner une demi-finale européenne en Angleterre, c’est quand même du costaud. Et sans parler de statut de favoris ou d’outsider, Exeter est devant nous aujourd’hui.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés