Icon Sport

McCall : "La fin d’une époque"

McCall : "La fin d’une époque"

Le 27/09/2020 à 13:01Mis à jour Le 28/09/2020 à 08:37

CHAMPIONS CUP - Mark McCall, le directeur du rugby des Saracens, est revenu sur l’élimination de son équipe en demi-finale de Coupe d’Europe face au Racing 92. Une défaite qui marque la fin d’une époque.

Les Saracens avaient rêvé d’un nouveau sacre européen avant de rejoindre la deuxième division anglaise, en raison de leur condamnation pour avoir enfreint la réglementation sur le plafond de la masse salariale. Cet espoir s’est envolé sur la pelouse du Racing 92, avec une action magnifique entre Russell et Vakatawa avec Imhoff à la conclusion. Après cette élimination en demi-finale, les Saracens n’ont plus que deux matchs à disputer dans l’élite avant de rejoindre l’étage inférieur. Ils doivent jouer à Worcester mercredi avant de faire leurs adieux face à Bath dimanche prochain. L’émotion était donc grande dans les couloirs de la Paris La Défense Arena, au moment de quitter une compétition que les Saracens avaient remporté trois fois lors des quatre précédentes éditions.

Mark McCall, grand patron du secteur sportif, était le premier touché : "Nous avons mis tout notre coeur et notre âme dans ce match et nous pouvons être très fiers des joueurs. Ils forment vraiment un groupe spécial. Nous avons vécu une période incroyable. C’était notre vingt-troisième match à élimination directe, que ce soit en Coupe d’Europe ou en championnat, et nous en avons remporté dix-neuf, ce qui est un record incroyable." Le Racing 92 a mis fin à cette quête incessante de titre même s’il faut rappeler que le club a été puni pour avoir enfreint les règles du championnat anglais. « À bien des égards, c’est la fin d’une époque », a reconnu Mark McCall, Mais nous avons montré toutes les qualités et les caractéristiques dont nous avons besoin pour ce nouveau voyage qui nous attend. »

Une aventure à laquelle le talonneur international Jamie George va participer : "Nous savions que c’était notre dernière chance de concourir pendant un petit moment et nous voulions bien terminer. Je suis vidé, je ne vais pas mentir, mais en même temps je suis incroyablement fier. Le saut dans l’inconnu paraît assez horrible et je ne sais pas à quoi nous allons devoir faire face, mais les jeunes qui arrivent sont extrêmement talentueux et motivés. C’est aussi excitant."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés