Icon Sport

Champions Cup - Le Leinster remonte sur le toit de l'Europe

Le Leinster remonte sur le toit de l'Europe

Le 13/05/2018 à 09:00Mis à jour Le 13/05/2018 à 10:17

En remportant de justesse le bras de fer imposé par le Racing 92, les Irlandais du Leinster ont décroché leur quatrième titre européen, égalant ainsi le Stade toulousain, club le plus titré de la compétition.

Le Leinster est bien de retour au plus haut niveau. Six ans après son dernier titre acquis en 2012 qui fit suite à ceux de 2009 et 2011 et un passage éclair en Challenge Cup (qu'ils remportèrent en 2013), la province du Leinster a retrouvé son standing européen en décrochant son quatrième sacre. Sûrement pas le plus beau, de l'aveu même de son ouvreur emblématique Jonathan Sexton, encore impérial à San Mamès mais qui confiait volontiers que le spectacle n'avait pas été au rendez-vous : "Quand on parle de finale, on pense au printemps, au soleil, au jeu spectaculaire, aux passes, à la vitesse... Aujourd'hui, nous n'avons rien eu de tout cela. Honnêtement, nous ne nous attendions pas à jouer sous cette pluie... Et le Racing nous a vraiment imposé une sacrée défense."

Le flash de Leo Cullen

Le manager Leo Cullen, que ce titre fait entrer dans l'histoire de la compétition car personne n'avait encore remporté ce trophée en tant que joueur et en tant qu'entraîneur, a même vu le moment où le Racing allait l'emporter : "Au cours du match, j'ai eu comme un flash. Je me suis soudain souvenu de cette finale de Top 14 que Castres avait remporté avec les deux Laurent. Les deux matchs se ressemblaient : le Racing nous imposait une défense énorme, un jeu d'occupation, à tel point que nous n'avons jamais pu développer notre jeu. C'était même terriblement frustrant parfois, et surtout très dur pour mes nerfs car les Racingmen menaient au score. Les 20 dernières minutes ont été terribles à vivre. Mais les garçons ont été admirables de courage, et ont continué à insister, encore et encore. Tout le mérite leur revient."

Isa Nacewa et Jonathan Sexton (Leinster) célébrant la victoire de leur équipe

Isa Nacewa et Jonathan Sexton (Leinster) célébrant la victoire de leur équipeGetty Images

Avec ce nouveau titre, l'Irlande confirme qu'elle domine bien le rugby européen, quelques mois seulement après son Grand Chelem dans le Tournoi. Et quatre Leinstermen entrent dans la légende de la Champions Cup en devenant quadruples champions d'Europe, comme l'étaient déjà Cédric Heymans et Frédéric Michalak : il s'agit de Cian Healy, Isa Nacewa, Devin Toner et Jonathan Sexton. Alors même si la saison du Leinster n'est pas terminée, ces monstres sacrés du rugby européen auront bien mérité le droit de fêter dignement ce quatrième sacre.

Contenus sponsorisés
0
0