Top 14 - David Marty (Perpignan) : "Si on me l'avait dit avant le match, j'aurais signé des deux mains"

Par Rémy Rugiero
  • Le coach de l'Usap, David Marty, a apprécié la prestation globale de sa formation face à La Rochelle.
    Le coach de l'Usap, David Marty, a apprécié la prestation globale de sa formation face à La Rochelle. Icon Sport
Publié le
Partager :

L'entraîneur de Perpignan David Marty affichait sa satisfaction après le bonus offensif récolté face aux Rochelais. Une démonstration supplémentaire de l'évolution positive de son équipe dans la lutte auprès du maintien.

David, c'est encore une belle soirée pour l'Usap...

Si on me l'avait dit avant le match, j'aurai signé clairement des deux mains. La physionomie du match nous donne le bonus offensif à la fin. Bien sûr, tout n'était pas parfait, le contenu doit être revu sur quelques détails. Mais les Rochelais ont mis beaucoup de pression durant la rencontre. Et un double champion d'Europe, même amoindri, cela reste un champion d'Europe en titre. 

Avec une adaptation nécessaire aux conditions climatiques et ce vent qui a sévi durant les débats...

Nous avions perdu le toss, donc on a évolué avec le vent dans le dos en première période. On s'en sort plutôt bien du coup, même si les 6 points encaissés avant la mi-temps sont regrettables. Puis j'ai la sensation qu'au retour des vestiaires, on se pose trop de questions. Entre tenir le ballon ou sortir le ballon au pied, il a fallu faire des choix. On marque l'essai au bon moment et on se booste pour la fin.

A lire aussi : Top 14 - Perpignan - La Rochelle : retrouvez le résumé de la victoire de l'Usap

Comme face au Racing 92, pas d'essais encaissés une nouvelle fois. Est-ce une autre satisfaction ?

J'ai trouvé que nous étions très indisciplinés loin de notre ligne. Mais complètement lucides quand le danger s'approchait. Cela fait deux fois consécutivement que cela arrive. C'est important, c'est le genre de signes qui donne la tendance d'un certain état d'esprit. Il est plutôt dans la bonne zone actuellement.

La meilleure ambiance du Top 14

Peut-on parler de confiance globalement cette saison ?

Je crois qu'en défense par exemple, on progresse. Des matchs à l'extérieur furent plus compliqués, c'est l'unes des raisons pour lesquelles on ne ramène pas assez de points encore. Ce que l'on propose à Aimé-Giral compense ces manques, et on doit s'en servir pour la suite c'est une évidence.

Ressentez-vous de la maturité au fur et à mesure des journées qui défilent ?

Oui, même si notre indiscipline gâche un peu le truc parfois. Mais, on ne peut pas reprocher grand-chose aux garçons. Quand je vois qu'on repart du Stade français la semaine dernière sans points, alors qu'on méritait mieux, la victoire bonifiée ce soir rattrape ce déficit. Cela ne changera rien à notre dernier déplacement, mais le genre de victoire acquise face aux Rochelais avec cette patiente fait vraiment du bien.

A lire aussi : Top 14 - Le baromètre de Perpignan - La Rochelle : Patrick Sobela l'indispensable chasseur, Kerr-Barlow dans la tourmente

Les points défilent à Aimé-Giral depuis quelques semaines. Tout cela conjugué avec une ambiance des grands soirs, se passe-t-il quelque chose de nouveau ?

Les joueurs le savent, avec ce type d'entame et d'engagement, on ne se trompe pas. Nous supporters le sentent, et comme je l'ai toujours dit, notre stade a la meilleure ambiance du championnat en Top 14, c'est comme ça et c'est une force pour nous.

Pourtant, rien n'est fait et le classement ne se décante pas véritablement. Est-ce une véritable guerre des nerfs qui va s'instaurer pour ce sprint final ?

C'est vraiment serré, selon comme on enchaîne les résultats. Cela fait trois ans que nous vivons cette situation, je ne sais pas si c'est une force de connaître ce contexte, nous verrons bien. Après, à savoir si nous sommes plus forts que les années précédentes, on jugera à la fin. Mais je peux vous garantir qu'on travaillera dur pour y arriver.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
coluche24 Il y a 1 mois Le 25/02/2024 à 11:56

Cette équipe de la Rochelle est trop dépendante de Aldritt, on comprend pourquoi ils ont fait le nécessaire pour le garder.

RoussillonUsap Il y a 1 mois Le 24/02/2024 à 22:55

USAP au top

oligui17 Il y a 1 mois Le 24/02/2024 à 21:27

Bravo à l'USAP qui a mérité sa victoire, avec plus d'envie et de fond de jeu !! Mais qu'elle bien triste équipe de LR !! méconnaissable, sans envie, sans fond de jeu, sans patron dans toutes les lignes !! Après la prestation lamentable de Lyon, encre pire a Perpignan ! O'Gara ne peut plus se cacher derrière ses joueurs et assumer sa responsabilité criante sur les choix fait et sa non remise en question !!! Au président aussi d'intervenir et de taper du poing sur la table !!!