Premiership - Tom Woolstencroft, talonneur des Saracens, prend sa retraite avec effet immédiat à cause des commotions cérébrales

Par Rugbyrama
  • Tom Woolstencroft a joué 85 matchs avec les Saracens depuis 2018.
    Tom Woolstencroft a joué 85 matchs avec les Saracens depuis 2018. Focus Images / Icon Sport
Publié le
Partager :

Tom Woolstencroft a décidé de prendre sa retraite suite à la répétition de commotions cérébrales. À vingt-neuf ans, le talonneur anglais a joué 85 fois sous le maillot des Saracens. 

Les commotions cérébrales continuent de faire des ravages. Les Saracens ont annoncé ce mercredi la retraite avec effet immédiat de leur talonneur Tom Woolstencroft. À vingt-neuf ans, l'ancien joueur des London Irish (2014-2018) a décidé d'arrêter la pratique du rugby professionnel après s'être "remis d'une commotion cérébrale pendant la majeure partie de la campagne 2023-24 et a maintenant été contraint de prendre sa retraite pour raisons médicales" informe le communiqué du club anglaisAvec 85 matchs joués sous le maillot des Sarries, Woolstencroft a connu la joie de remporter deux Premiership et une Champions Cup avant de connaître la deuxième division avec le club de Watford.

"Accepter de devoir prendre sa retraite a été difficile, surtout quand c'est un club comme les Saracens que vous laissez derrière vous. Je suis fier de mon parcours et particulièrement de mes contributions à cette équipe. Les Saracens sont un club pour lequel tout le monde aspire à jouer, et avoir été impliqué ces six dernières saisons a été un grand privilège. Aux supporters, vous avez toujours tout donné et nous avez porté l'équipe et moi dans les moments difficiles, merci".

\ud83d\uddde\ufe0f | Tom Woolstencroft to retire from rugby.

Full Story \ud83d\udc47#YourSaracens\ud83d\udcab

— Saracens Rugby Club (@Saracens) February 13, 2024

Woolstencroft après Ensor et Vahaamahina

Le talonneur rejoint malheureusement plusieurs joueurs qui ont dû être contraints d'arrêter leur carrière suite à l'impact des commotions cérébrales. En mai 2023, l'ancien deuxième ligne de Clermont avait annoncé qu'il prenait sa retraite à cause d'un trop grand nombre de chocs reçus à la tête durant sa carrière. Sa décision avait d'ailleurs fait couler beaucoup d'encre puisque le joueur s'en était pris directement à son ancien club. En novembre dernier, Tony Ensor a connu la même issue que Woolstencroft et "Vahaa". À 32 ans, l'arrière d'Oyonnax avait été contraint de stopper sa carrière pour "raisons médicales".

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Cogulot Il y a 1 mois Le 15/02/2024 à 20:51

Et la boxe..