6 Nations 2024 - François Cros a toujours les crocs

Par François Maleysson
  • François Cros, bientôt 30 ans, est un élément essentiel de l'équipe de France.
    François Cros, bientôt 30 ans, est un élément essentiel de l'équipe de France. Patrick Derewiany
Publié le
Partager :

Discret mais essentiel, François Cros a encore été à la pointe de la défense en Écosse. Histoire de rappeler qu'il est toujours un rouage capital de la troisième ligne du XV de France.

Bien que ce soit un garçon unique on a tous connu un François Cros. Souvent tout seul, placé au milieu de la classe, c'est ce mec qui ne fait pas de bruit, mais à qui personne n'aurait eu l'idée de voler son goûter. Depuis le début du Tournoi des 6 Nations, le troisième ligne aile du Stade toulousain tient son rang et fait même mieux que ça.

Déjà face à l'Irlande, alors que les Bleus ont complètement sombré, lui a su faire du François Cros. Infatigable, l'homme de l'ombre avait, comme a son habitude, multiplié les taches sombres et les plaquages, 12 pour 1 manqué. S'il n'a évidemment pas pu faire gagner son équipe à lui tout seul, il a tout fait pour limiter la casse.

Le Toulousain n'est pas un de ces "facteurs X", qui vous fera gagner un match grâce à un coup de génie, en revanche il pourra vous éviter de le perdre. Le staff du XV de France a eu le temps de s'en rendre compte, depuis le quart de finale de la Coupe du monde qu'il a commencé sur le banc, et où sa science de la défense et son sens du dévouement n'auraient pas été de trop.

Un nouveau leader

Face à l'Écosse dans un stade de Murrayfield arrosé par une pluie typiquement écossaise, François Cros avait tout pour se régaler et c'est ce qu'il a fait. Dix-huit Écossais plaqués, trente depuis le début du tournoi, il est le deuxième joueur le plus fort dans l'exercice (derrière Michele Lamaro), il en a en plus loupé seulement trois contre sept pour l'Italien. Sur les deux matchs il a participé à 32 rucks défensifs, en France seul Paul Gabrillagues fait mieux (39) et déblayé plus de 10 fois, parmi toutes les nations, encore une fois seul le Parisien se classe mieux. Même s'il n'est pas forcément réputé pour ça, il a aussi gratté un ballon dans un ruck adverse.

Replacé en 8 après la sortie de son capitaine Grégory Alldritt, il a su assumer son statut de leader. "Plus les minutes défilaient, plus on sentait que le scénario de ce match allait se jouer à un détail près. dans ce contexte, c'est naturel de vouloir se rassurer et de beaucoup communiquer" a-t-il confié. Lui qui fait maintenant partie du groupe des trentenaires (il les aura en mars), doit montrer la voie aux siens et voulait remettre la marche avant, "On est passé à travers la semaine dernière à Marseille mais on est des grands garçons, on sait se reprendre". Non Monsieur Cros, vous êtes un grand bonhomme !

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (16)
Chabalou Il y a 17 jours Le 13/02/2024 à 11:21

Oui tout est dit et merveilleusement dit dans cet article. Très bon joueur souvent dans l ombre à tort

grimin777 Il y a 17 jours Le 13/02/2024 à 10:16

Vos remarques sont toutes pertinentes et j'avais dit la même chose après le quart de finale outrancier.

torwald Il y a 17 jours Le 13/02/2024 à 09:50

Grand bonhomme, grand joueur, qui sait tout faire et qui le fait bien. C'est le joueur indispensable, on se rend réellement compte de son apport, quand il n'est pas là...
J'aime bien Jelonch mais je trouve la 3eme ligne Ollivon-Aldritt-Cros la plus complémentaire, entre puissance, déplacement, jeu au sol et dans les airs.

grimin777 Il y a 17 jours Le 13/02/2024 à 10:17

Exact aussi

Carioca31 Il y a 16 jours Le 13/02/2024 à 12:32

Perso, j'aimerais beaucoup voir un trio Cros -Alldritt - Roumat sur un match.