Pro D2 - Après la victoire d’Agen, George Tilsley disjoncte et s’en prend violemment à son directeur sportif

Par Mathieu Vich
  • Pro D2 - George Tilsley évolue sous les couleurs du SU Agen
    Pro D2 - George Tilsley évolue sous les couleurs du SU Agen Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

À la suite de la rencontre entre le SU Agen et Aix-en-Provence ce jeudi soir, un sinistre événement est venu ternir la belle soirée agenaise. George Tilsley s’en est pris verbalement et physiquement au directeur général du club, Thomas Léger, devant plusieurs témoins.

Il est un peu plus de 23h à Agen et les travées du stade Armandie sont en ébullition. Le SUA vient de faire tomber largement Provence Rugby, le leader de cette Pro D2 (31-7). Le centre ou ailier George Tilsley n’est pas sur la feuille de match pour l'occasion, mais il est surveillé de près par l’ensemble des membres du club agenais. Et pour cause, à la mi-temps, il se serait introduit dans le vestiaire, vraisemblablement alcoolisé selon les faits qui nous ont été rapportés par plusieurs sources. Il aurait été raccompagné vers la sortie par son entraîneur en chef, Dave Ryan

Les choses ne se sont, hélas, pas arrêtées là. À la fin du match, les choses ont ensuite dégénéré, alors que George Tilsley venait de rejoindre plusieurs de ses anciens coéquipiers tout près de la salle de réception d’après-match. Des supporters présents auraient alors interrogé le Néo-Zélandais sur son avenir, puisque les récentes rumeurs font état d’une possible libération de sa dernière année de contrat.

Tilsley retenu par des anciens coéquipiers

Dans le même temps Thomas Léger, le directeur général du club promu directeur sportif il y a quelques mois, passe à côté du groupe. C'est alors qu'il aurait été interpellé verbalement par George Tilsley. L’ancien perpignanais, visiblement dans un état second, serait entré dans une colère noire et aurait tenté de s’en prendre physiquement au dirigeant. Retenu par ses anciens coéquipiers, il aurait proféré de nombreuses insultes et menaces au passage.

"Les Aixois ont dit qu’ils venaient pour gagner, nous rouler dessus. Maintenant, ils sont venus, et ils n’ont pas pris grand-chose" \ud83d\udde3\ufe0fhttps://t.co/jnriixQORf

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 9, 2024

"S’il n’avait pas été retenu par les anciens joueurs, cela aurait pu être très grave", nous ont d’ailleurs confié plusieurs témoins de la scène, choqués par cet excès de violence.

Jean-François Fonteneau ne "nie pas les faits"

Si l’affaire en est restée là jeudi soir, il est évident que le club du SU Agen va rapidement devoir prendre ses dispositions. Surtout que, rappelons-le, Jeff Fonteneau avait "offert" une dernière chance à son ailier vedette, après sa condamnation pour violences conjugales l’été dernier. Contacté, le président du SUA n’a pas nié les faits, confirmant que l’incident aurait pu être encore plus grave.

Impossible pour l’heure de connaître la nature de la sanction qui attend l’intéressé. Fonteneau avait demandé à son joueur d'être irréprochable, il sera donc intéressant de suivre la sanction mise en place par le Sporting. Ce fait divers pourrait sonner le glas de l'aventure de George Tilsley dans le Lot-et-Garonne.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (20)
Badphl34 Il y a 22 jours Le 09/02/2024 à 21:16

Eh bien moi, s'il veut venir jouer à BEZIERS, je suis preneur !

AlanCienAlaminDanlapoire Il y a 22 jours Le 09/02/2024 à 17:53

Tilsley c'est quand même un ailier à gros potentiel : il a 2 "L" dans son nom...

Papimag Il y a 22 jours Le 09/02/2024 à 17:21

Si c'est celui qui devait signer à Toulouse, Mola l'à échappé belle .