Top 14 - Dans le sillage de Melvyn Jaminet, Toulon s'offre La Rochelle

Par Julien Veyre
  • Toulon s'impose contre La Rochelle.
    Toulon s'impose contre La Rochelle. - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Dans un match serré, c'est finalement Toulon qui s'est imposé contre La Rochelle, 25-23. Malgré un mauvais début de match, le RCT a réussi à recoller au score, avant de passer devant le Stade rochelais. Auteur d'un 7/7 au pied, Melvyn Jaminet a porté les siens. Toulon conforte sa place dans un top 6 que les Maritimes n'arrivent pas à intégrer.

Si Toulon (5e) devançait La Rochelle (8e) au classement avant cette 13e journée de Top 14, la dynamique était plutôt à l’avantage des Maritimes que des Varois sur les dernières semaines. Les Toulonnais restaient sur six revers sur leurs sept derniers matchs toutes compétitions confondues, tandis que les Rochelais avaient remporté leurs quatre dernières rencontres. Mais Mayol n’avait encore jamais chuté en Top 14 cette saison et les joueurs de Pierre Mignoni ont mis un point d’honneur à faire régner l’ordre au bord de la rade, notamment grâce à une ultime pénalité de Melvyn Jaminet, un peu avant la sirène (25-23, 80e).

Dans le sillage de Jaminet, Toulon s'offre La Rochelle

Le film du match ?https://t.co/O7d8v0oBOF pic.twitter.com/lLzQoTATAH

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 27, 2024

Ce samedi soir, Mayol a pourtant longtemps tremblé dans cette rencontre somme toute brouillonne dans sa globalité. Car les Varois ont bien failli payer leur entame manquée face à des Maritimes réalistes d'entrée de jeu. Teddy Iribaren compile ainsi des pénalités (3e et 6e) et un essai grâce à un jeu au pied toulonnais de Jérémy Sinzelle contré par le demi de mêlée maritime (11e). Le RCT est mené 0-13 et peine à revenir dans la partie. Les Varois jouent ainsi leurs pénalités en touche puis en mêlées mais cela n’aboutit pas. Ils n’arrivent pas à se défaire d’une défense maritime très agressive et étouffante dans ce premier acte. Revenus à une stratégie plus pragmatique en s'appuyant sur la patte de Melvyn Jaminet, les Varois recollent finalement un peu au score. Jusqu'à revenir à quatre unités juste avant la pause (12-16).

La révolte toulonnaise

Les Varois en mettent un peu plus dans le deuxième acte. Cela se traduit par quelques plaquages positifs, par exemple. Et à leur tour, ils font preuve de réalisme. Ainsi, les Toulonnais inscrivent un premier essai sur un lancement de jeu démarré dans leur propre camp. Avec un déboulé de Gaël Dréan côté gauche, puis un énorme relais d’Esteban Abadie au centre du terrain. L’un des derniers appelés sur la liste des Bleus casse plusieurs plaquages et sert Duncan Paia’aua qui accélère, fixe et glisse à Ben White (49e). Toulon repasse devant, se nourrit de pénalités validées par Melvyn Jaminet - à l’aise face aux perches mais moins serein dans le jeu – et le RCT mène alors 22-16 à l’heure de jeu. La Rochelle envoie son solide banc (Skelton, Colombe, Kerr-Barlow, Hastoy ou encore Leyds) sur le pré et s’offre l’occasion de frapper fort dans cette 13e journée de Top 14

A lire aussi : Top 14 - Le baromètre de Toulon - La Rochelle : Abadie a porté le RCT, Jaminet l'a fait gagner, West pas étincelant

D’ailleurs, les Maritimes repassent devant sur un essai de pénalité consécutif à un ballon porté écroulé près de l’en-but varois (22-23, 67e). La Rochelle est proche du bon coup à Mayol mais le RCT ne lâche pas l’affaire. Les Varois jettent leurs dernières forces dans la bataille. Et offrent à Melvyn Jaminet une balle de match en toute fin de partie. Brillant face aux perches, il ne tremble pas et réussit un 100% au pied (7/7). Il valide ainsi une victoire laborieuse mais ô combien précieuse. Ce samedi soir, Toulon est 4e du Top 14 (avec 36 points). En face, La Rochelle doit se contenter du bonus défensif et reste aux portes des places qualifiables pour la phase finale (8e avec 31 unités). Lors de la prochaine journée, la Rochelle accueillera Montpellier le samedi tandis que Toulon tentera d’enchaîner un nouveau succès à Mayol. Ce sera dimanche soir, face à Bordeaux-Bègles.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (14)
jmbegue Il y a 1 mois Le 28/01/2024 à 17:44

Quand je pense que Galthié a fait faire banquette à Thomas Ramos pendant 2 ans pour faire jouer ce mec, je me dis qu'on fait mieux comme grand entraîneur!

flo971 Il y a 1 mois Le 28/01/2024 à 13:10

Je ne sais pas ce qui était le pire dans e match ! Les 183 mêlées rejoué ou les sifflets insupportables
1 bel essai de chaque côté pour réveiller mamie dans le canap ! Bref vivement le printemps

Mic872002 Il y a 1 mois Le 28/01/2024 à 10:11

Jaminet en ce moment, on ne sait pas pourquoi il est dans les 34.
Dans le jeu il a été mauvais à part son jeu au pied.
Même au ST il était meilleur quand il jouait !

Fa_b-maul Il y a 1 mois Le 28/01/2024 à 11:28

Ben peut-être, mais quand Mignoni a voulu le transférer, seul Nevers qui cherchait un buteur s'était positionné, mais les conditions financières n'ont pas été remplies ... la botte de Nevers, ça aurait quand même eu de la gueule, non ?