6 Nations 2024 - Steve Borthwick (Angleterre) met la pression sur la France et l'Irlande pour le Tournoi

  • Steve Borthwick lors de la conférence de presse inaugurale du Tournoi des Six Nations.
    Steve Borthwick lors de la conférence de presse inaugurale du Tournoi des Six Nations. Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le
Partager :

Lors de la conférence de presse inaugurale du Tournoi des 6 Nations, le sélectionneur du XV de la Rose a estimé que les deux nations étaient les favorites à la victoire finale. Il souhaite tout de même que son son équipe se hisse à leur niveau. 

Sur le podium de la dernière coupe du Monde à la suite de son succès face à l'Argentine lors de la petite finale (23-26), grâce il est vrai à un tirage au sort plutôt favorable, l'Angleterre veut désormais retrouver sa place au sein du Vieux Continent. 

L'an passé, le XV de la Rose avait montré un piteux visage lors du Tournoi des 6 Nations avec seulement deux succès face à l'Italie (31-14) et au pays de Galles (10-20). Il reste en mémoire les affronts reçus à Twinckenham contre l'Écosse (23-29) et la France (10-53). Une forme disparate (4e, 10 points) qui a laissé un mauvais goût à la bande à Itoje. 

Pour Steve Borthwick, il s'agit désormais de surfer sur la bonne forme du Mondial pour espérer combler le retard sur le XV de France et le XV du Trèfle. "D'aussi loin que je me souvienne, les gens parlaient de l'Angleterre avant ce tournoi. Quelle que soit la position de l'Angleterre, les gens disaient que l'Angleterre était l'une des favorites. Aujourd'hui, ce qui est clair, c'est que l'Irlande et la France ont établi la norme pendant un certain nombre de saisons. C'est tout à leur honneur, à celui de leurs entraîneurs et de leurs joueurs. Pour nous, ce n'est pas le cas, ce n'est pas le niveau de notre équipe, mais c'est le niveau que nous voulons atteindre."

L'Angleterre veut entamer pied au plancher face à l'Italie

Dans cette optique, l'ancien deuxième ligne mise sur la stratégie du pas après pas. "Nous voulons être compétitifs. Je parle alors d'un état d'esprit différent, d'une mentalité différente. Nous n'avons pas été en lice pour le trophée, mais nous voulons l'être. Alors que faire pour y arriver ? On se concentre sur l'étape qui est juste devant nous et c'est l'Italie, dans une semaine, samedi. C'est notre objectif."

\ud83d\udcf8 \ud83d\ude04#GuinnessM6N pic.twitter.com/M8tIQf0aFh

— England Rugby (@EnglandRugby) January 22, 2024

Un point de passage qui doit mener sa nation vers une montée en puissance pour la fin du Tournoi. Lors des deux dernières journées, l'Angleterre recevra l'Irlande et se rendra en France. "Je le répète, l'état d'esprit et l'attitude que nous adoptons pour ce match face à l'Italie, l'intensité avec laquelle nous nous préparons pour cette rencontre, l'intensité avec laquelle nous faisons preuve de concentration, d'intensité, de détermination et d'intensité physique... Voilà ce à quoi nous aspirons ! C'est à cela que nous aspirons : à nous élever à ce niveau pour jouer des grands matchs."

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (12)
Pata36 Il y a 2 mois Le 24/01/2024 à 13:00

Les anglais sont meilleurs que nous, y a pas photo (voir la dernière CDM), le reste c'est de la littérature...

Breizhrugby Il y a 3 mois Le 23/01/2024 à 19:03

Bonjour,

En lisant les posts précédents, je crains que nous nous voyions plus beau que ce que l'on est!!
Sans Dupont, avec pas malnde cassé à des postes stratégiques, nous allons voir si "les jeunes" ont le niveau, la hargne et la vista pour gagner.
Et je pense que certains enterrent bien trop vite nos meilleurs ennemis....
Nous allons voir cela dans les semaines à venir ....

Gcone1 Il y a 3 mois Le 23/01/2024 à 20:03

Ça fait 4 ou 5 ans que l'on se voit plus beaux que la réalité. L'équipe a été portée par le talent des joueurs. Tant que le professeur sera le même, pas de progrès à attendre.

mitchum Il y a 3 mois Le 23/01/2024 à 16:02

Ca begaye un peu mais bon...!