Champions Cup - Yannick Bru (Bordeaux) : "On ne fait pas les marioles, mais on sait qu’on peut embêter pas mal de monde"

  • Yannick Bru heureux du 10/10 de son équipe en Champions Cup
    Yannick Bru heureux du 10/10 de son équipe en Champions Cup Sportsfile / Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Ravi de la deuxième large victoire remportée face aux Anglais de Bristol après celle au Connacht, le manager girondin Yannick Bru est revenu sur les raisons de la réussite de l’UBB dans cette première campagne européenne.

Le contrat de cette première campagne européenne est-il rempli ?

Oui je suis content. On prend dix points sur ces deux premières semaines, c’est très bien. On sait que le printemps se joue sur quatre matchs, on en a remporté deux. Je suis satisfait de l’ensemble de cette période européenne. Après, si l’on rentre dans le détail de ce match, il y a eu plein de moments où nous n’avons pas évolué à notre plein potentiel. Mais l’essentiel est acquis.

Comment abordiez-vous cette Champions Cup ?

On voulait être compétitifs. Avec le potentiel affiché de cette équipe et notre façon d’aborder le rugby… La Champions Cup est une compétition positive et dynamique, on se doit à l’UBB de la disputer à fond parce qu’elle nous correspond bien. On sait qu’on aura une réception à haut risque des Saracens, suivi d’un match qui défie l’entendement puisque six jours après, un samedi à 14 heures, on affrontera les Bulls de Pretoria sous 40 degrés à l’ombre après un voyage de 20 heures. Là, je vous avouerai que j’ai du mal à comprendre l’organisation logistique de cette compétition. Mais bon, on va le faire et j’espère qu’on ira jouer à Pretoria quelque chose de sympa.

L'UBB a particulièrement brillé en attaque aujourd'hui…

Cela fait un moment que nos schémas offensifs prennent forme et que l’on prend du plaisir à attaquer sur le terrain. Je dirais depuis la réception de Montpellier. On a vu ce qu’on a envie d’être au niveau de notre jeu d’attaque mais il n’y a pas que ça. On est sur le chemin. Encore une fois, nous n’avons pas tout le temps joué à quinze aujourd’hui, ni à notre meilleur potentiel. Il y a plein de choses à améliorer. Ce que je retiens, c’est ce niveau de confiance qui commence à se construire autour de notre système, notre fonctionnement, autour des joueurs… Ça, c’est vraiment très positif.

Bordeaux-Bègles fait le spectacle face à Bristol et signe la première victoire française du week-end.

Le résumé > https://t.co/grCSNYtPir pic.twitter.com/BeLatnxzsU

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 16, 2023

La charnière jouait son sixième match consécutif, allez-vous songer à la faire tourner ?

Incontestablement. Paul Abadie s’est blessé cette semaine, on voulait lui donner du temps de jeu aujourd’hui. Notre charnière est arrivée tardivement à cause de la Coupe du monde et c’est un maillon essentiel dans la mise en place de notre jeu. On est donc obligé de les mettre souvent sur le terrain pour créer des automatismes. On sait qu’il faut aussi les préserver, il faut qu’on trouve le bon moment pour le faire. C’est surtout au poste de neuf que le problème se pose puisqu’on a perdu Paul Abadie et que Yann Lesgourgues est blessé de longue date. Il faut se poser la question.

C’est votre quatrième victoire de suite, ce n’est pas anodin dans une saison…

C’est une progression. Je n’oublie pas qu’on a perdu des matchs de peu, dont certains qui ont été difficiles à avaler. Et on en a remporté d’autres qu’on aurait pu gagner, notamment à Oyonnax. Quelque part, on n’a rien volé. La dynamique est avec nous. Mais comme je l’ai dit aux joueurs avant le match, on sait d’où l’on vient, ce qu’on doit encore améliorer… On reste très lucides.

Sentez-vous l’engouement qui naît autour de cette équipe ?

Je sens la confiance des joueurs. Dans notre fonctionnement, notre système. Ils savent qu’en fournissant certains efforts, on arrive à respecter l’ADN de ce club. C’est une première étape, mais maintenant il en reste beaucoup. On ne fait pas les marioles, mais on sait qu’on peut embêter pas mal de monde.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
NelRio Il y a 2 mois Le 17/12/2023 à 08:19

"Je n'oublie pas qu'on a perdu des matchs de peu, dont certains qui ont été difficiles à avaler. Et on en a remporté d'autres qu'on aurait pu gagner, notamment à Oyonnax. "

Gcone1 Il y a 2 mois Le 17/12/2023 à 01:47

Quand on voit qu'on a viré des gars comme Yannick Bru de l'edf, pour y mettre guignol !

juann34 Il y a 2 mois Le 16/12/2023 à 21:13

Ça reste à voir ça !!!