Challenge Cup - Jean-Pascal Barraque (Perpignan) : "J'en ai marre de perdre"

Par Rémy Rugiero
  • Jean-Pascal Barraque a exprimé sa lassitude en conférence de presse après la défaite contre les Lions.
    Jean-Pascal Barraque a exprimé sa lassitude en conférence de presse après la défaite contre les Lions. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

L'arrière de l'USAP était déçu du résultat encore défavorable à l'USAP. Sans imagination face à la rudesse des Lions Emirates, les Catalans n'ont pu imposer leur tempo. Des regrets pour l'ancien clermontois qui prône l'union sacrée pour la suite.

C'est une nouvelle frustration après cette nouvelle défaite à la maison ?
Oui beaucoup, quand je vois ces habituels ballons qu'on joue et qu'on finit par envoyer en touche notamment. Par un manque de communication, on est restés enfermés dans notre camp. Les avants ont fait le travail pour compenser. Alors oui on va continuer de travailler, mais franchement j'en ai marre de perdre. Aller chercher des victoires et faire en sorte d'être récompensés. On n'a rien à envier aux autres si on met les ingrédients.

Le faux rythme était perceptible, les Sud-Africains ayant cadenassé les débats ?
Ils sont performants dans les rucks, on a fait face à un mur cet après-midi. Et forcément, on impose pas grand chose quand tu ne dictes pas le tempo. Avec un gros buteur en face, doté d'une puissance que j'ai rarement vu à ce niveau. Ils ont pris le score quand il le fallait, bien joué à eux, mais le résultat est sévère à mes yeux.

Rajeunie, l'Usap s'incline à Aimé-Giral face aux Lions de Johannesburg.

Le film du match > https://t.co/HVCOiYQVSS pic.twitter.com/rHQkVBPglZ

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 10, 2023

La consigne de taper toutes les pénalités en première période n'ont pas freiné la volonté de tout renverser finalement ?
Franchement, c'est le staff qui décide. On n'est pas très loin à la pause et sans ma bourde sur l'essai qu'on encaisse, on reste en vie. Donc ce n'est pas un mauvais choix, et ensuite notre indiscipline nous a trop coûté pour aller chercher autre chose. Après, dans la saison, on n'a pas trop respecté certaines équipes en allant souvent en touche. Trouvons ce juste milieu.

Face à un demi d'ouverture au jeu au pied très puissant, l'équipe s'est épuisée depuis le fond de terrain aussi ?
Ce n'était pas simple, même si nous avons aussi des armes dans ce secteur. On ne s'entend pas très bien sur notre couverture. Sur les contres et quelques actions, nous faisons quelques erreurs qui nous compliquent pas la vie. Tout cela réunit donne de l'inconsistance.

A lire aussi : Top 14 - Perpignan - La défense, gros point noir du jeu catalan

Avec une composition remaniée, certains automatismes furent notables ?
Il n'y avait pas de manque d'envie. Peut-être trop même, car tout le monde a voulu montrer des choses, et il fallait être sûrement plus patients. Cela passe par un contenu plus sécuritaire, où la patience doit être notre credo pour remporter des rencontres.

On sent l'équipe abattue, les visages sont fermés ?
J'ai une frustration immense. Comme je l'ai dit, j'en ai marre de perdre et on a les qualités pour y remédier. On va prendre les matchs comme ils viennent, se remettre en question et bosser nos lacunes. Le maître mot sera d'être au service de l'équipe.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
finalementfinalement Il y a 2 mois Le 11/12/2023 à 15:36

En même temps sur le 1er essais il degu...le le ballon