Jeremy Davidson (Castres) : "Ce soir, les points au pied ne nous intéressaient pas"

Par Simon Valzer
  • Jeremy Davidson manager de Castres.
    Jeremy Davidson manager de Castres. Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

Ravi d’avoir décroché le point de bonus offensif dès la première journée, le manager castrais Jeremy Davidson a confirmé que les cinq points étaient bien l’objectif de la soirée.

Quels motifs de satisfaction retenez-vous ce soir ?

Stratégiquement d’abord. En première mi-temps, on a contrôlé la rencontre en assurant nos conquêtes directes et en étant disciplinés. On a pu marquer trois essais, ce qui nous mettait en bonne position pour décrocher le bonus offensif puisque les règles sont différentes du Top 14. On savait qu’il fallait jouer les pénalités à la main ou aller en touche pour marquer. Même si nous n’avions pas beaucoup d’avance, on a fait une très bonne première mi-temps.

On a aussi vu un grand Abraham Papali’i, comment jugez-vous sa performance ce soir ?

Il est en forme, c’est sûr. Malheureusement, il a connu quelques petites blessures pendant l’intersaison qui l’ont empêché de gagner du temps de jeu. Là, il commence à enchaîner les matchs, et c’est bien. Ce soir, sous la pluie, il a touché beaucoup de ballons et nous a fait avancer et il marque cet essai en coin donc c’est très bien. On va essayer de lui donner encore du temps de jeu pour qu’il continue comme ça. On a vu le public scander son nom en fin de match parce qu’il a fait quelques belles charges… il doit encore gagner dans sa capacité à enchaîner les choses positives durant le match.

Face aux Gallois des Scarlets, Castres s'impose avec le bonus offensif (34-16). Le CO lance parfaitement son aventure en Challenge Cup.

Le compte rendu > https://t.co/kUmfq3U0gK pic.twitter.com/M8ghMWqLMy

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 9, 2023

Il est physique, mais aussi très technique balle en main…

Oui, on a la chance d’avoir des avants capables de jouer au ballon même dans des conditions difficiles. Après, il ne faut pas s’enflammer : on est dans les matchs d’hiver, il faut assurer en conquête, respecter l’adversaire et ne pas faire trop d’offloads quand les conditions sont mauvaises…

Deux de vos trois premiers essais sont venus de mauls, aviez-vous ciblé ce secteur ?

On savait qu’en URC, les Scarlets n’ont pratiquement pas encaissé d’essai sur maul. On a voulu mettre nos avants au défi. Mais il fallait aussi marquer rapidement, c’est pourquoi les points au pied ne nous intéressaient pas ce soir…

Qu’avez-vous pensé des comportements des jeunes joueurs comme Macurdy, Cope, Bouzerand…

En interne, on leur dit qu’ils doivent saisir chaque opportunité sur le terrain. Ce soir, ils l’ont fait car maintenant on se retrouve avec plein d’interrogations pour composer l’équipe qui ira à Edimbourg la semaine prochaine, où l’on voudra faire un très bon match.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?