Champions Cup - Toulouse surclasse Cardiff et débute parfaitement sa compétition

Par Rémy Rugiero
  • Les Toulousains d'Anthony Jelonch et Emmanuel Meafou ont surclassé Cardiff.
    Les Toulousains d'Anthony Jelonch et Emmanuel Meafou ont surclassé Cardiff. - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le Stade toulousain s'est largement imposé face aux Gallois de Cardiff pour son entrée en lice en Champions Cup (52-7). Grâce notamment à une grosse prestation de sa charnière Dupont - Ramos et un doublé de Kinghorn, les Toulousains ont inscrit sept essais et avaient même décroché le point de bonus offensif à la mi-temps. Une entame de compétition parfaite pour les demi-finalistes de la saison dernière, qui iront défier les Harlequins le week-end prochain à Londres.

Le Stade toulousain remporte largement la mise face à Cardiff (52-7) lors de la première journée de la Champions Cup dans son antre d'Ernest-Wallon.

Toulouse surclasse Cardiff et débute parfaitement sa Champions Cup !

Le film du match : https://t.co/JY5CczuTJn pic.twitter.com/Dz6fEtahtO

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 9, 2023

Les Haut-Garonnais désiraient marquer le coup pour démontrer, encore et toujours, que cette histoire d'amour avec la Coup d'Europe perdurait. Face aux Gallois, timides dans leur compétition domestique, le suspens fut relativement court. Lebel concrétisait d'entrée de jeu, une longue possession des locaux pour assurer le départ canon (7-0, 4 ème). Une première escarmouche suivie rapidement par Arnold, profitant d'une relance de Ramos osée, et d'un relais du Dupont dans le tempo (14-0, 9 ème). Alors que Ramos sanctionnait au pied, un hors-jeu de ligne adverse un peu plus tard (17-0,18 ème), Cardiff parvenait à réagir avec son troisième ligne centre Martin, à la conclusion d'un mouvement bien construit (17-7, 23 ème).

Pas suffisant pour contrarier l'appétit des hommes d'Ugo Mola, Kinghorn pour sa première sous la tunique Rouge et Noire, se distinguait en marquant le troisième essai quasiment dès le renvoi (24-7, 25 ème). Les Gallois multipliaient les fautes, souvent débordés par le contenu vers l'extérieur et la vivacité des Toulousains dans la circulation. Halaholo, le centre gallois, écopera du carton jaune, une supériorité numérique mise en exécution dans la foulée par Jelonch, autour d'une pénalité disputée à la main et des courses autour du ballon donnant le tournis aux visiteurs (31-7, 38 ème) et déjà l'essai du bonus offensif pour les Stadistes, visiblement pas perturbés par les éléments et la pluie conséquente qui s'abattait sur Ernest-Wallon.

Les Toulousains déroulent leur rugby dans tous les secteurs

Les coéquipiers d'Antoine Dupont voulaient atteindre le match référence en remportant également la seconde période. Ce fut chose faite, avec patience et caractère. Retière sur un raid solitaire tout en puissance (38-7, 45 ème), Placines qui viendra marquer un essai supplémentaire suite au travail de sape de ses avants (45-7, 70 ème), puis un doublé de Kinghorn dans les ultimes secondes alors que les locaux auraient pu se contenter de mettre un terme à la rencontre (52-7, 80 ème) auront donné de l'ampleur au tableau d'affichage alors que la ligne défensive s'est donnée comme objectif de ne plus prendre de points après le retour des vestiaires. Mission accomplie, avec la manière, le public connaisseur d'Ernest-Wallon aura apprécié.

Le Stade toulousain signe un succès important et démontre sa capacité toujours palpable, d'imposer son rugby quand les ingrédients sont au rendez-vous. Avec une variation dans le jeu, malgré les conditions climatiques compliquées pour tous les acteurs, les locaux n'ont jamais tergiversé. Une autre rencontre attendra les Stadistes la semaine prochaine avec un déplacement périlleux du côté des Harlequins, une formation toujours aussi pertinente en Premiership. Les Gallois rentrent les valises pleines, et devront proposer un contenu revu à la hausse pour remporter la mise face à Bath le week-end prochain. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (14)
Catalan Il y a 2 mois Le 09/12/2023 à 23:59

Nous n'avons pas attendu le st pour vivre de tels moments d'osmose avec nos club.
Comme d'habitude le st est mieux que ailleurs.
Mdr

Alain65 Il y a 2 mois Le 09/12/2023 à 23:19

Belle démonstration du savoir faire toulousain ! Je me suis régalé sur le bord du terrain. L'ambiance bien particulière du Stade Ernest Wallon remplie nos coeurs de sensations très enthousiastes. Les "Olla" lancées fonctionnent à merveille. SUPER !
Et quand le jeu toulousain est au rendez-vous, je souhaite à tous les supporteurs de France de connaître ces moments fantastiques.
Ne médisez pas, soyez positifs et essayez de vivre de tels moments que nous procure ce magnifique jeu qu'est le rugby.
BRAVO le Stade Toulousain de nous régaler de la sorte, que les autres clubs de France en fassent de même pour leurs supporteurs !

didi31 Il y a 2 mois Le 09/12/2023 à 21:34

Racleur de lisier, j'aime bien. Ça leur va si bien. Retournez donc d'où vous êtes sortis.