Top 14 - Sortie nocturne non autorisée, altercation… Avis de tempête au Stade français après la défaite à Pau

Par la rédaction
  • Le Stade français s'est incliné sur la pelouse de Pau (30-6) lors de la 8e journée du Top 14.
    Le Stade français s'est incliné sur la pelouse de Pau (30-6) lors de la 8e journée du Top 14. - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le Stade français dans la tourmente. Après la large défaite concédée à Pau (30-6), plusieurs joueurs et membres du staff ont décidé de partir en soirée, désobéissant aux consignes. Beaucoup plus problématique : lors de cette sortie non autorisée, un joueur parisien aurait frappé un membre du staff palois...

Le ciel était bleu pour le Stade français depuis le début de saison. En deux semaines, il vient sérieusement de s'assombrir et de virer au noir. Après la défaite lors du derby face au Racing 92 (9-13) toujours difficile à digérer, les Parisiens sont passés complètement à côté de leur sujet face à Pau (30-6).

Pointant toujours à la troisième position au classement, la situation sportive du Stade français est loin d'être malgré tout alarmante. Mais c'est bien l'extra-sportif qui secoue le club de la capitale avant de recevoir le Stade toulousain (dimanche, 21 heures).  

D'après des informations de L'Équipe, dix Stadistes ont ainsi décidé de désobéir aux consignes de leur encadrement et de s'accorder, dans la nuit de samedi à dimanche, une sortie nocturne dans les rues de Pau.

Le souhait de décompresser (après ce match et un stage d'une semaine dans les Pyrénées, coupés du monde) avait été refusé par le staff à deux reprises. Ce qui n'a pas empêché huit joueurs et deux membres de l'encadrement technique de quitter l'hôtel où résidait le Stade français pour se rendre dans le centre-ville palois. 

L'agression d'un membre du staff palois

Cette sortie aurait pu en rester là. Sauf qu'elle a pris une autre tournure. Un membre du staff palois aurait reçu un coup au visage de la part d'un joueur du Stade français, décrit par le quotidien sportif comme "une agression bien plus qu'une altercation". Les dirigeants parisiens ont décidé de prendre l'affaire très au sérieux. D’autant que le membre du staff palois se réserverait le droit de déposer plainte.

Laurent Labit, récemment arrivé au club après avoir quitté l'équipe de France, a reçu les protagonistes de l'affaire en début de semaine et des sanctions pourraient tomber rapidement, allant d'un simple avertissement à une possible mise à pied pour l'auteur du coup. On a connu mieux pour préparer la réception du champion de France en titre...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (9)
ZiBuru Il y a 2 mois Le 03/12/2023 à 14:20

On appelle çà des "presque professionnels" .... mais quand la tête ne suit pas, c'est compliqué !!!!

Peio-de-cambo Il y a 2 mois Le 02/12/2023 à 07:59

A une certaine époque ,on ne réglait pas les différents entre les équipes un soir en bôite de nuit devant un juge mais à l'ancienne ,et ça ne faisait pas une ligne dans la presse!
Les temps changent .

dekklan Il y a 2 mois Le 30/11/2023 à 18:53

joueur déjà connu pour des faits en 2019 , pareil , et en prime outrage rebellion contre la police .; le bon c...nard .