Coupe du monde de rugby 2023 - Michael Cheika (Argentine) : "Je n’ai pas l’intention de m’arrêter en demi-finale"

  • Coupe du monde de rugby 2023 - Michael Cheika (Argentine)
    Coupe du monde de rugby 2023 - Michael Cheika (Argentine) PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le
Partager :

Le sélectionneur argentin Michael Cheika se satisfait du succès des siens face au pays de Galles en quart de finale (29-17). Il dit que son équipe a changé de visage et que désormais, seule la victoire compte.

Vous avez mal démarré le match avant de remonter au score et vous imposer. Quel a été la différence entre les deux mi-temps ?

Il n’y a pas eu beaucoup de différences je crois. En première mi-temps, nous avons commis deux ou trois erreurs importantes, notamment sur l’essai mais nous sommes restés dans le match. Les Gallois ont été très bons tactiquement avec des jeux au pied long. Nous ne s’y attendions pas et il a fallu que nous nous réorganisions. À partir de là, nous avons mieux défendu. J’ai l’expérience de ce type de match et 10-0 c’est beaucoup. Mais si tu parviens à avoir le momentum, tu peux marquer des points rapidement. Notre préparation physique a payé et nous a permis de gagner.

Vous êtes en demi-finale alors que tout le monde vous voyait outsider depuis votre défaite contre l’Angleterre. Comment le vivez-vous ?

Je suis content d’être là mais je ne suis pas rassasié. Je n’ai pas l’intention de m’arrêter en demi-finale. Tout le monde pense que les équipes qui jouent leur quart de finale à Paris sont déjà en finale. Nous avons une petite semaine pour se préparer et nous aller tout donner.

L'Argentine s'invite en demi-finale ! \ud83d\udd25

Le film du match > https://t.co/TmowHMRKrl#RWC2023 | #WALvARG pic.twitter.com/eXNN9YM55H

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 14, 2023

La charnière remplaçante a fait forte impression. Elle pourrait démarrer lors de la demi-finale ?

J’aime que le 9 et le 10 soient complémentaires. Nous pouvons varier en fonction des matchs. Ils peuvent tous jouer la semaine prochaine, ça dépend de plein d’éléments, notamment de contre qui nous jouons.

Vous allez disputer la semaine prochaine votre deuxième demi-finale de Coupe du monde après celle de 2015 avec l’Australie. Qu’est-ce qu’elle a de différent ?

Aucune préparation n’est pareille. En 2015, nous jouions les deux matchs au même endroit, c’était facile à préparer. Cette fois, on nous a dit qu’on ne pouvait pas s’entraîner quand nous voulions le faire. Je ne comprends pas cette organisation car notre futur adversaire est déjà sur Paris. Nous allons devoir établir une stratégie claire pour être prêts au combat le week-end prochain.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
JiaimeP Il y a 4 mois Le 15/10/2023 à 12:11

Si les argentins battent les blacks, alors là je dirai... Quelle surprise. Étonnant, non ?

ALEX92 Il y a 4 mois Le 14/10/2023 à 21:57

Faut qu'il se calme car le niveau est moyen quand même