Coupe du monde de rugby 2023 - Owen Farrell vers une titularisation à l'ouverture, Marcus Smith à l'arrière contre les Fidji ?

  • Owen Farrell et Marcus Smith face aux Samoas
    Owen Farrell et Marcus Smith face aux Samoas - Icon Sport
Publié le
Partager :

Alors que George Ford avait brillé lors du match face à l'Argentine et manqué son match face aux Samoa, sa place dans le XV de départ semble fragilisée. En effet, Steve Borthwick pourrait reconduire Owen Farrell au poste de demi d'ouverture et faire glisser Marcus Smith à l'arrière contre les Fidji (dimanche à 17h), comme face au Chili.

Il y a du nouveau dans la probable composition anglaise face aux Fidji pour le quart de finale de la Coupe du monde en France ! En effet, le sélectionneur anglais Steve Borthwick pourrait décider de se priver de George Ford, l'homme fort anglais -et meilleur joueur du match- face à l'Argentine (27-10). Alors que sa place semblait trouver dans le XV de la Rose, la performance délicate qu'il a livré face aux Samoas pourrait bien avoir jouer en sa défaveur.

A lire aussi : Coupe du monde de rugby 2023 - "Je me suis perdu, je ne savais plus où j’en étais !", Owen Farrell (Angleterre) évoque sa bourde face aux perches

Selon le Daily Mail, le joueur des Sharks de Sale risque de ne pas prendre part au quart de finale, dimanche à 17h au Stade Vélodrome de Marseille face aux Flying Fidjians. La raison ? Le retour attendu et probable du très important et patron de ce groupe Owen Farrell, qui débutera donc avec le numéro 10 dans le dos. À ses côtés, une paire de centre Manu Tuilagi et Joe Marchant devrait être alignée, comme lors des matchs face à l'Argentine, au Japon et aux Samoas dans ce Mondial.

Marcus Smith à l'arrière

Autre joueur qui ferait les frais de ce remaniement d'effectif : le numéro 15 Freddie Stewart. En effet, toujours selon les informations du Daily Mail, le solide joueur des Tigres de Leicester (1.95 ; 105 kg) devrait laisser son poste au feu-follet Marcus Smith. Un choix qui peut s'entendre, si on prend en compte le fait que les Fidjiens ne devraient pas arroser le fond du terrain (10ème équipe de la compétition dans l'utilisation du jeu au pied) et que donc la taille et la qualité aérienne de Stewart ne seront pas forcément essentielles. Peut-être que le joueur d'origine philippin pourra contrer la folie fidjienne par une autre sorte de folie. Dans le triangle arrière, il devrait être accompagné de joueurs d'expériences Daly (31 ans) et de Jonny May (33 ans).

A lire aussi : Coupe du monde de rugby 2023 - Owen Farrell devient le meilleur réalisateur de l'histoire de l'Angleterre

L'Angleterre connaîtra son 9ème quart de finale en 10 éditions, illustration de la culture et de l'histoire de cette nation. Dans une partie de tableau qui peut sembler plus abordable que celle des quatre mastodontes, l'Angleterre pourrait se frayer en cas de victoire un chemin vers les demi-finales et ne serait donc plus qu'à deux marches d'un deuxième sacre.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
unquartdecentre Il y a 4 mois Le 11/10/2023 à 22:02

Logique... et mettre Care titulaire, plutôt que l'ineffable Mitchell. Dommage de ne pas mettre Arundell titulaire, plutôt que May, plus très fringant.