Coupe du monde 2023 - Les All Blacks laminent la Namibie et signent leur première victoire

Par Florian Burgaud
  • Cameron Roigard a inscrit un doublé en début de rencontre.
    Cameron Roigard a inscrit un doublé en début de rencontre. Midi Olympique - Stephanie Biscaye
Publié le Mis à jour
Partager :

Une semaine après leur défaite face aux Bleus lors du match d'ouverture, les All Blacks ont signé leur première victoire dans cette Coupe du monde 2023. Un succès écrasant face à la Namibie sur le score de 71-3 grâce à onze essais marqués. Le demi de mêlée Cameron Roigard et le demi d'ouverture Damian McKenzie se sont notamment offert un doublé. Prochain rendez-vous face à l'Italie pour les Néo-Zélandais.

Ce vendredi soir, sur la pelouse du Stadium de Toulouse, la Nouvelle-Zélande avait soif de revanche. Une semaine après avoir perdu son premier match en phase de poule de Coupe du monde contre la France (27-13 au Stade de France de Saint-Denis), les hommes du Pacifique avaient à cœur de se racheter face à la Namibie. Cette nation nichée en Afrique australe dispute cette année son septième Mondial, mais n'a pas remporté une seule rencontre ! Victime annoncée du réveil des All Blacks, les Welwitschias, comme samedi passé contre l'Italie (52-8), n'ont pas pesé bien lourd et s'inclinent largement 71-3 en encaissant onze essais.

Les All Blacks laminent la Namibie et signent leur première victoire dans le mondial !

Le film du match > https://t.co/TpqthYjT8X#RWC2023 #NZLvNAM pic.twitter.com/CfbrcRS4iw

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) September 15, 2023

En résumé, les Blacks ont réalisé un match très sérieux et plein, sans jamais baisser de régime. Auteurs d'une démonstration technique malgré une première période passée sous la pluie, les hommes de Ian Foster n'ont pas sous-estimé leurs adversaires et se sont rapidement facilités l'affaire. Un scénario totalement inverse de celui observé jeudi soir à Villeneuve-d'Ascq entre la France et l'Uruguay, qui a mis les Bleus en difficulté pendant 80 minutes. À Toulouse, ce vendredi, les Néo-Zélandais ont montré toute l'étendue de leur talent. Après, seulement, sept minutes, les Blacks avaient déjà passé la ligne des Welwitschias à deux reprises grâce à Cam Roigard (12-0, 7e), qui fêtait magnifiquement sa première en Coupe du monde. Le bonus offensif, lui, était assuré avant la demi-heure de jeu après des essais de Damian McKenzie et Leicester Fainga'anuku (24-3, 24e).

Le point noir du carton rouge d'Ethan de Groot

Entre-temps, la Namibie avait débloqué son compteur sur une pénalité de Tiaan Swanepoel (12-3, 11e), mais avait surtout perdu son centre Le Roux Malan (18e) sur une blessure à la cheville. Chaudement applaudi par le public toulousain à sa sortie sur civière, il provoquait un long arrêt de jeu qui ne stoppait pas la dynamique des Néo-Zélandais. En fusions, ils enchaînaient les gestes de grandes classes à l'image de cette chistera légendaire du pilier Ofa Tuungafasi (19e). Avant la pause, et alors qu'une forte pluie s'abattait sur le stade haut-garonnais, les Blacks marquaient deux autres essais, par Anton Lienert-Brown (35e) et Damian McKenzie (38e), pour regagner les vestiaires avec un large avantage (38-3).

Respect ? pic.twitter.com/wegegqksuc

— All Blacks (@AllBlacks) September 15, 2023

En seconde période, la Nouvelle-Zélande ne lâchait jamais l'étreinte sur une équipe namibienne pendant très longtemps incapable de créer du danger et, de toute façon, bien trop indisciplinée pour mettre les triples champions du monde en difficulté. Ainsi, Ethan de Groot (43-3, 49e), à peine entré en jeu, Dalton Papalii (50-3, 55e), David Havili (57-3, 59e), Caleb Clarke (64-3, 69e) puis Rieko Ioane (71-3, 78e) y allaient chacun d'un essai pour boucler le score et s'offrir sa plus large victoire en Coupe du monde face à la Namibie. Une équipe qui se trouve d'ailleurs pour la troisième fois de suite dans son groupe au Mondial. Le seul point noir de la soirée, finalement, est le carton rouge infligé, après bunker, au pilier Ethan de Groot, coupable à la 72e minute de jeu d'un plaquage à la tête sur un Namibien.

Wā Mutunga - Full time

Job done, thank you for the game Namibia ?#RWC2023 pic.twitter.com/U3ODbY1Ne1

— All Blacks (@AllBlacks) September 15, 2023

Au classement, après ce premier succès de la compétition, la Nouvelle-Zélande passe deuxième avec cinq points et, donc, trois de retard sur la France. La Namibie, elle, reste bloquée à zéro unité, comme l'Uruguay, tandis que l'Italie est troisième à hauteur des All Blacks. Pour ces derniers, la semaine à venir sera vierge de matchs puisque le prochain rendez-vous est prévu le vendredi 29 septembre à 21 heures à l’OL Stadium de Décines face à l’Italie. La Namibie, elle, est attendue sur la pelouse du Stade de Marseille dès jeudi prochain pour y affronter la France à compter de 21 heures.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (14)
PA1954 Il y a 5 mois Le 16/09/2023 à 06:10

J ai arrêté de regarder ce match à sens unique à la mi-temps. Tout-à-fait d'accord avec 83unsui, qui a bien résumé la question.

chico302 Il y a 5 mois Le 15/09/2023 à 23:40

Ceux qui disait hier que l'arbitrage avait été pro NZ, j'aimerais bien savoir ce qu'ils pensent du jaune de Tao hier... 2 actions quasi similaires, 2 sanctions différentes

Mic872002 Il y a 5 mois Le 15/09/2023 à 23:58

Vous racontez n'importe quoi !
Hier le joueur Uruguayen est plaqué par Macalou et est en train "de tomber" manque de chance arrive Tao qui avait armé son placage et son avant bras touche ce joueur à la tête, ce dernier poursuit le match !
Ce soir De Groot ne se baisse pas pour plaquer et touche la tete avec l'épaule, il n'y a aucune interférence d'un autre joueur AB qui vient plaquer le joueur Namibien ! De plus le joueur Nabimien sort sur blessure !

83unsui Il y a 5 mois Le 15/09/2023 à 23:26

Ces matchs, ça n'a aucun sens, c'est sans intérêt. J'ai même peur pour la santé des joueurs. C'est comme le match de l'Irlande. A quoi bon faire participer des équipes aussi faibles si c'est pour qu'elles se prennent de telles roustes ? Pour donner l'illusion que c'est une coupe du monde ouverte à tous ?
Soit on donne à ces nations les moyens de se développer, soit on arrête l'hypocrisie et on organise une coupe du monde de deuxième division. Avec montées et descentes entre les deux divisions, comme entre le top 14 et la proD2.

Grandisse Il y a 5 mois Le 16/09/2023 à 00:22

Pas si faible que ça. Le mois dernier, la Namibie n'a perdu que de 8 points face à l'équipe qui nous a tant fait galérer hier.

83unsui Il y a 5 mois Le 16/09/2023 à 09:12

Quelle équipe l'Uruguay avait aligné contre la Namibie en match de préparation ? L'équipe type ? Je ne sais pas, mais on ne peut pas se fier aux matchs de préparation.
De toute façon cela ne règle pas le fond du problème, il y a des équipes qui ne sont pas "invitées". Combien d'années il a fallu à l'Italie pour avoir une équipe qui peut rivaliser au tournoi des 6 nations ? Et elle le joue tous les ans, pas tous les 4 ans.
La vérité c'est que des équipes comme la Namibie et la Roumanie ne sont que des bouche-trou, elles n'ont pas le niveau pour participer à une coupe du monde. Et c'est pas près de changer, malheureusement. Une nation ne progresse pas quand elle se prend des cartons tous les quatre ans.
Qu'est-ce qu'on dirait si dans une coupe du monde de football on avait des scores de 13 à 1 ou de 16 à 0 ? Ce n'est pas sérieux.
Il faut aider ces nations à progresser en organisant une coupe de monde B, où elles pourront lutter à armes égales. Et aider au développement du rugby dans les continents où il est peu présent, comme par exemple en Afrique ou en Amérique.

banko31 Il y a 5 mois Le 16/09/2023 à 09:44

C'est exactement ce que je pense. Une coupe de 2è division permettrait aux "petites" équipes de se mesurer entre elles à forces égales et de prétendre à un trophée.
Ces matches à sens unique n'ont aucun sens et risquent de provoquer des blessures.
"A gagner sans péril, on vainc sans gloire"

El2Q12 Il y a 5 mois Le 16/09/2023 à 10:03

À 83unsui: j' allais l'écrire. Je vous rejoins entièrement . Ces joueurs namibiens faisaient de la peine. J'ai crains pour leur santé aussi .

À grandisse : c' est bien pour ça qu' une deuxième division évoquée par 83unsui serait appropriée .

Grandisse Il y a 5 mois Le 16/09/2023 à 13:01

Eh bien vous allez être ravis, ce devrait être le cas pour la ligue mondiale qui remplacera les test-match à partir de 2026, et comportera deux groupes (12 meilleures équipes + le reste).
Notez que ça ne suffira sans doute pas. Autant la Namibie joue très peu, autant la Roumanie joue tout les ans des équipes de niveau semblable voire supérieures (Georgie). C'est surtout un programme de développement interne efficace et un certain nombre de moyens qui pourrait améliorer le niveau de ces sélections nationales. Pour l'Uruguay et le le Chili, la création de Super Rugby Americas a fait des merveilles.

83unsui Il y a 5 mois Le 16/09/2023 à 14:50

C'est une bonne nouvelle. Merci pour ces infos intéressantes.
Je suis d'accord que ça ne suffira pas à court et à moyen terme, mais je pense que cela finira par porter ses fruits sur le long terme.
De toute façon ça ne peut pas être pire que ce qu'on a actuellement, avec ce tiers-monde du rugby qu'on fait venir pour faire de la figuration.