Élections FFR - Florian Grill élu président de la Fédération française de rugby !

  • Florian Grill est le nouveau président de la FFR !
    Florian Grill est le nouveau président de la FFR ! Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le rugby français a un nouveau président ! Les 1900 clubs affiliés à la FFR, appelés à désigner le successeur d'Alexandre Martinez et Bernard Laporte à la tête de la Fédération, ont choisi Florian Grill, le leader de l'opposition. Il remporte l'élection en récupérant 58% des voix. 

 

Florian Grill est le nouveau président de la Fédération française de rugby ! Les 1900 clubs du rugby français, appelés aux urnes depuis lundi (9h00), ont désigné Florian Grill comme successeur d'Alexandre Martinez, président par intérim depuis la démission Bernard Laporte en janvier dernier.

Florian Grill est élu Président de la FFR !

Toutes les infos > https://t.co/28k6nKsyh0 pic.twitter.com/w4EUhphT3d

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) June 14, 2023

Opposé à Patrick Buisson, le candidat de la majorité et du camp Laporte, Florian Grill a récupéré 58% des voix et sera donc en fonction jusqu'aux prochaines élections (possiblement en décembre 2024) où une nouvelle assemblée générale élective se déroulera. À la clôture des votes, le taux de participation enregistré était de 92,65 % des clubs, représentant 95,47% des voix.

A lire aussi : Élections FFR - Qui est Florian Grill, le nouveau président de la Fédération française de rugby ?

 

Cohabitation apaisée ou conflictuelle ? 

La suite, désormais ? Le rugby français se retrouve face à une situation délicate de cohabitation. En effet, les "Laportistes" conservent la majorité des élus au comité directeur, et Florian Grill, qui représente l'opposition depuis plusieurs années, pourrait avoir du mal à gouverner.

Néanmoins, le nouveau président de la FFR a plusieurs fois répété ces dernières semaines sa volonté de travailler avec Patrick Buisson et son équipe. Dans les colonnes du Midi Olympique le 5 juin dernier, il confiait : "C’est une évidence pour nous qu’il ne faut pas tout chambouler à trois mois de la Coupe du monde. Je renouvelle ma main tendue à Patrick Buisson, qui pourra piloter la finalisation de l’organisation d’une Coupe du monde que cette gouvernance a obtenue. Je me concentrerai de mon côté sur l’héritage de la Coupe du monde et sur les enjeux de la FFR des huit à dix années à venir."

Une idée rapidement rejetée par le camp Buisson. "Nous réfutons toute possibilité d’alliance, d’accord ou de ralliement avec un autre candidat qui serait élu sans majorité au poste de Président de la FFR. Celui-ci une fois élu se retrouverait ainsi dans l’incapacité totale d’exercer son pouvoir plongeant l’institution dans une complexité fonctionnelle regrettable."

"Il faut féliciter Florian Grill"

Dans l'émission La Troisième mi-temps, le président par intérim Alexandre Martinez, qui va laisser sa place à Florian Grill, appelait toutefois à une transition apaisée : "Je pense que nous avons un peu apaisé le climat du rugby français. Le nouveau président va prendre les rênes de la Fédération, et j'espère que la transition se passera dans les meilleures conditions." Avant d'insister : "Je peux vous assurer que la transition se déroulera bien."

Il n'est pas impossible d'arriver à un consensus entre les deux camps, dans l'intérêt du rugby français. Après sa défaite, Patrick Buisson a réagi : "Tout d'abord, cette élection a été marquée par une forte participation puisque nous avons eu 95% des voix exprimées. Les clubs ont choisi, Florian Grill est élu avec 58% des voix, ce qui est un très beau score. Il n'y a rien à dire. Il faut féliciter Florian Grill et son équipe pour ce résultat. De notre côté, nous n'allons pas bloquer le système. Si Florian Grill fait des propositions qui vont dans l'intérêt général du rugby français, nous les validerons."

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (5)
Djive-ST Il y a 8 mois Le 14/06/2023 à 14:28

Entre un chef d'entreprise issu d'HEC qui es plutôt rigoureux dans sa gestion et déterminé dans sa stratégie l'ex ne fait plus le poids - et son ex-équipe devra se démarquer de tout ce qui représenteBernie-le-dingue et ses coups fumeux de magouilleur... Même à Gaillac où tout le monde il avait déjà adolescent cette réputation sulfureuse - C'est qui ne dépend pas ses qualités de meneur d'homme mais fustige son éthique un peu trop élastique - Grill à démontré sa rigueur managériale - souhaitons lui bonne entreprise !

Patisab Il y a 8 mois Le 14/06/2023 à 14:19

En bon politicard, si les Bleus sont Champion du Monde ce sera grâce à lui et s'ils échouent ce sera la faute de Bernard Laporte. Quelque soit le résultat de cette Coupe du Monde il en tirera avantage. Pas de doute, c'était le meilleur moment pour être élu président de la FFR.

macorlan Il y a 8 mois Le 14/06/2023 à 13:45

Le bénévoleur ?