"Le drapeau français ça veut dire quelque chose", Philippe Saint-André très ému au moment de relater l’histoire de son grand-père fusillé il y a 80 ans

Par Emilien Terme
  • Les racines de Philippe Saint-André se trouvent dans le Vercors, un haut lieu de la résistance française.
    Les racines de Philippe Saint-André se trouvent dans le Vercors, un haut lieu de la résistance française. Icon Sport - Baptiste Fernandez
Publié le Mis à jour
Partager :

Dans le cadre de la commémoration de la libération, le président de la République Emmanuel Macron s’est rendu ce mardi à Vassieux-en-Vercors attaqué par la milice française, le 16 avril 1944. Philippe Saint-André a été très ému au moment de s’exprimer à propos de son grand-père fusillé dans le Vercors en 1944.

Le devoir de mémoire est au cœur de l’actualité avec la visite du président de la République, Emmanuel Macron, à Vassieux-en-Vercors. La commune drômoise a été attaquée par la milice française le 16 avril 1944. Sur le plateau de France Info, Philippe Saint-André a relaté l’histoire de son grand-père, résistant dans le maquis du Vercors, fusillé à cette période : "Il a été fusillé alors qu’il rentrait une nuit du maquis pour voir sa femme et son fils (le père de Philippe Saint-André alors âgé de moins de 3 ans). Mon grand-père avait 35 ans quand il a été récupéré à 5h30 du matin et fusillé à La Chapelle-en-Vercors aux côtés de 16 autres résistants qui avaient entre 17 et 39 ans."

\ud83d\udd34 DIRECT - \ud83d\udde3 "Il a été fusillé lorsqu’il est rentré une nuit voir sa femme dans un hameau (…) Il ne faut pas oublier qu’en plus des 840 résistants et civils morts dans le Vercors, 570 maisons ont été brûlées."

L'émotion de l'ancien sélectionneur du XV de France, Philippe… pic.twitter.com/jHNXABwr8Y

— franceinfo (@franceinfo) April 16, 2024

L’ancien sélectionneur du XV de France a tenu à rappeler l’importance d’entretenir la mémoire en réaffirmant son amour à la France : "Il ne faut pas oublier qu’en plus des 840 résistants et civils morts dans le Vercors, 570 maisons ont été brûlées […]. Ce sont des territoires qui ont souffert. La liberté, l’appartenance, le drapeau français ça veut dire quelque chose. Dans un monde actuel compliqué, revenir dans le Vercors et parler des valeurs républicaines, c’est très important."

Une mémoire que Philippe Saint-André perpétue auprès de ses enfants : "J’ai porté le nom de mon grand-père. La transmission est importante, cette année ça fait 80 ans, je serai le 25 juillet à La Chapelle-en-Vercors avec mes enfants parce que dans 20 ans, je veux qu’un Saint-André soit là."

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
Babacool Il y a 29 jours Le 18/04/2024 à 10:56

Il serait peut être bon que les personnes qui écrivent comme journalistes même sportifs spécialistes du rugby apprennent l'histoire exacte et ne tombent pas dans l'a peu prés. Car en effet, il est dit que la milice a attaqué Vassieux en Vercors le 16 avril 1944, ce qui est faux.
Vassieux village martyr a été attaqué en juillet 1944 par les planeurs nazis qui ont déversé les unités SS alors que les chasseurs alpins allemands et autrichiens attaquaient les côtes est du Vercors.
La pseudo commémoration du chef elyséen ne correspondant pas au drame du Vercors, étant donné la date de remise à neuf pour récupération.

AlanCienAlaminDanlapoire Il y a 1 mois Le 17/04/2024 à 11:00

Ah si ces leçons permettaient de ne pas répéter les schémas de la fin des années 1930, des fausses évidences démagogiques d'un bon sens de pacotille... Hélas c'est trop tard, ils sont revenus majoritaires ceux qui agitent le drapeau sous les pieds des idées sombres. Vive la démocratie. Merci St André et honneur à son grand-père et tous les sacrifiés qui, eux, ont véritablement repris le drapeau à l'ennemi de l'humanisme.

Babacool Il y a 1 mois Le 17/04/2024 à 08:53

Ah si nos dirigeants aimaient aussi la France, ce serait un grand bonheur.

BGuinot Il y a 1 mois Le 17/04/2024 à 19:45

Dans le genre phrase creuse et tendancieuse...