FFR - Info Midol. L'appel d'offres "Assurances" déclaré infructueux

  • La FFR cherche un nouvel assureur, afin de succéder à la GMF, son assureur historique dont le contrat arrive à terme en fin de saison.
    La FFR cherche un nouvel assureur, afin de succéder à la GMF, son assureur historique dont le contrat arrive à terme en fin de saison. Icon Sport - Johnny Fidelin
Publié le Mis à jour
Partager :

L'appel d'offres portant sur le contrat "Assurance collectif" lancé par la FFR afin de trouver un nouvel assureur à compter du 1er juillet prochain vient d'être clôturé. Faute de réponse, il a été déclaré infructueux par la Fédération. Une période de négociation s'ouvre désormais, en mode gré à gré. 

Qui sera le prochain assureur de la FFR ? Bien malin qui pourra y répondre aujourd'hui, deux mois après l'annonce de la prochaine séparation entre la Fédération et la GMF, son partenaire majeur et assureur collectif. Surtout, selon nos informations, la consultation lancée mi janvier vient d'être déclarée infructueuse. Alors que le délai d'envoi des réponses était fixé au 6 mars dernier, aucune entreprise n'y a répondu.   

La FFR doit désormais entrer dans une période de négociation de gré à gré avec les éventuels candidats intéressés, afin de trouver un nouvel assureur à compter du 1er juillet prochain, jusqu'en 2028. L'enjeu est majeur pour la Fédération qui, selon son président Florian Grill, pourrait également étudier la piste de l'autoassurance. 

La GMF, plus ancien sponsor de la FFR (depuis 1985), va mettre fin à un partenariat qui rapportait près de 5 millions d'euros par an à la fédération. La GMF était également l'assureur de l'ensemble du rugby français : sélections, clubs, ligues, fédération...

L'appel d'offres lancé en début d'année portait sur "les garanties d’assurance (responsabilité civile, individuelle accident, assistance) pour toutes les activités organisées ou autorisées par elle ou auxquelles elle s’associe ponctuellement et, d’autre part, de proposer des services de gestion pour le suivi des adhésions et des déclarations d’accidents". 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
PhareOuest Il y a 26 jours Le 22/03/2024 à 15:59

Comme on dit dans le milieu de l'assurance, c'est un risque pourri...trop d'invalidités qui coûtent une fortune aux assureurs

Basquauvergnat Il y a 27 jours Le 22/03/2024 à 14:28

Pourtant avec notre "Monsieur Propre Président".......nous aurez-t-on menti sur le chevalier blanc et ses 2 assistant Lhermet et Benazzi

Babacool Il y a 27 jours Le 22/03/2024 à 11:51

Les marchands de tapis sont priés de se réunir !!!