• Top 14 - Mohamed Haouas sous le maillot de Montpellier
    Top 14 - Mohamed Haouas sous le maillot de Montpellier Icon Sport - Icon Sport

Faits divers - Le procès de Mohamed Haouas pour "violences aggravées" finalement reporté

Par Yanis Guillou avec Simon Valzer
Le | Mis à jour

FAITS DIVERS - Alors qu'il devait être jugé ce vendredi matin par le tribunal correctionnel de Montpellier, le pilier du MHR et du XV de France Mohamed Haouas devra attendre. Les juges correctionnels ont renvoyé l'audience au 12 mai 2023. Haouas n'avait pas pu se présenter au tribunal en raison du match de samedi sur la pelouse des Ospreys. 

Convoqué justice devant la justice ce vendredi matin pour des faits de "violences aggravées" et "destruction de matériel en réunion" qui auraient eu lieu en 2014, Mohamed Haouas ne sera finalement pas jugé ce jour. Le pilier du MHR, qui a déjà été condamné à 18 mois de sursis pour des faits de cambriolages en février dernier, a vu son procès être repoussé au 12 mai prochain par les juges correctionnels. Les raisons de ce renvoi sont multiples : d’abord, plusieurs des prévenus ne disposaient pas d’avocats. Ensuite, et au vu de la gravité des accusations, le tribunal a préféré renvoyer le procès à une date ultérieure afin que Mohamed Haouas soit présent. Absent en raison du match du MHR demain sur la pelouse des Ospreys, il aurait pu être jugé tout de même, en étant représenté par Me Marc Gallix. Ce dernier avait expliqué les raisons de l'absence de son client : "Le départ en avion avec l'équipe est prévu vendredi en début d'après-midi et un entraînement collectif en prévision de la rencontre aura lieu le même jour à partir de 9 heures."

Le procès aura lieu le 12 mai prochain

Le pilier international devait comparaître pour des faits qui auraient eu lieu le 31 décembre 2014. Il est soupçonné d'avoir participé à une bagarre lors de la soirée du nouvel an et aurait blessé une personne avec une barre de fer. C'est donc plus de neuf ans après les faits qu'il devrait être jugé. "Mohamed a un grand talent. C’est un enfant du club, qui nous a beaucoup apporté. Il a eu une jeunesse turbulente, a fait des bêtises à Montpellier. C’est peut-être bien, pour lui, de partir", avait confié son président, Mohed Altrad, à son sujet. Haouas rejoindra Clermont la saison prochaine