• Tom Willis - Wasps
    Tom Willis - Wasps
  • Premiership - Alfie Barbeary (Wasps)
    Premiership - Alfie Barbeary (Wasps)

L'UBB sur la piste du troisième ligne anglais Tom Willis, sans club après la faillite des Wasps

Par Rugbyrama
Le

TRANSFERTS - Les semaines cauchemardesques que traversent actuellement quelques clubs anglais affolent logiquement le marché des transferts. Quelques jours après la mise en redressement judiciaire des Wasps, l'UBB piste, selon les informations de Sud Ouest, le troisième anglais Tom Willis (23 ans). Son frère Jack (25 ans) pourrait lui aussi débarquer en Top 14, son CV circule.

Ce n'est un secret pour personne, l'Union Bordeaux-Bègles souhaite se renforcer en troisième ligne. Malgré la récente arrivée de l'international italien, Renato Giammarioli, les envies girondines de recruter à ce poste n'ont pas totalement disparu, loin de là. Selon les informations de Sud Ouest, l'UBB verrait d'un bon oeil la signature de Tom Willis. Le troisième ligne anglais de 23 ans est sans contrat après la liquidation judiciaire des Wasps et le licenciement de tous les employés du club. En ce début de saison, Tom Willis a débuté quatre rencontres dans la peau d'un titulaire avec le club de Coventry.

Par ailleurs, les médias britanniques nous apprenaient ce mardi l'intérêt de l'UBB pour un autre joueur des Wasps, Alfie Barbeary (22 ans). Toujours selon Sud Ouest, la troisième ligne (qui peut également jouer talonneur) ne viendra pas en Gironde. Les dirigeants bordelo-béglais ne se seraient finalement pas positionnés sur le dossier. Petit détail qui n'en est pas un, Berbeary actuellement blessé à une cuisse et ne reviendra sur les terrains qu'au mois de janvier.

Premiership - Alfie Barbeary (Wasps)
Premiership - Alfie Barbeary (Wasps)

Le CV de Jack Willis circule (lui aussi) en Top 14

Tom Willis et Alfie Barbeary ne sont pas les seuls joueurs anglais à voir leur nom revenir dans l'Hexagone. En effet, le CV de Jack Willis (25 ans, 3 sélections) circulerait en France et notamment du côté du Stade toulousain. Nénamoins, sa convocation avec le XV de la Rose pour les tests novembre refroidirait une bonne partie des clubs français contactés. D'autant plus que Bristol est plus qu'intéressé à l'idée de voir débarquer Jack Willis dans son effectif. Les Bears pourraient rafler la mise. Affaire à suivre.