• Top 14 - Toulouse- Barassi
    Top 14 - Toulouse- Barassi
  • Top 14 - Ben Lam (Montpellier)
    Top 14 - Ben Lam (Montpellier)
  • Top 14 - Pierre-Louis Barassi (Toulouse) est sorti sur commotion face à Lyon
    Top 14 - Pierre-Louis Barassi (Toulouse) est sorti sur commotion face à Lyon
  • Top 14 - Racing 92 - Cameron Woki
    Top 14 - Racing 92 - Cameron Woki
  • Top 14 - Leone Nakarawa (Castres)
    Top 14 - Leone Nakarawa (Castres)

Ils nous ont décus : le flop des recrues de la première partie de saison

Le

TOP 14 - Ils étaient attendus, ont découvert un nouveau club, mais n'ont pas convaincu. Comme chaque année, certaines recrues connaissent un départ à l'allumage dans le championnat de France. Niveau décevant, temps de jeu limité... en voici cinq qui, malgré les espoirs placés en eux, n'ont pas réussi à se montrer à leur avantage en cette première partie de saison.

  • Ihaia West, demi d'ouverture du Rugby Club Toulonnais (1,75m, 82kg, 30 ans)

Tout n'est pas à jeter dans le début de saison du demi d'ouverture toulonnais. Très bon à Pau notamment, il a prouvé qu'il avait un potentiel certain avec le numéro 10 dans le dos. Mais c'est d'ailleurs ce qui rend sa première partie de saison très frustrante ! Blessé à l'ischio-jambier en tout début de saison, il a d'abord manqué la réception de Bayonne avant de faire ses débuts avec les Rouge et Noir. À Toulon, une grande responsabilité attendait celui qui avait été sacré champion d'Europe avec La Rochelle : guider le RCT et assurer à un poste ou les forces ne sont pas nombreuses.

Dans une rencontre qu'ils ont largement dominée, les Maritimes ont été menés par un Ulupano Seuteni des grands soirs. En revanche, Charles Ollivon et Ihaia West ont connu une soirée très compliquée sur la pelouse de Marcel-Deflandre.https://t.co/IViywgFyIB

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 16, 2022

Avec seul West en ouvreur de formation en début de saison, Toulon comptait énormément sur le Maori. Mais ses performances furent en dents de scie et il a souvent commis des erreurs dans des moments clés. Ses performances ont même poussé le RCT à recruter en urgence un ouvreur, en la personne de Dan Biggar. Tout sauf un hasard et le Gallois pourrait même prendre la place de titulaire. Enfin, s'il n'est plus vraiment buteur, puisque Serin, Salles et Paillaugue assurent pour le moment, West a manqué ses deux seuls coups de pied face aux perches sous les couleurs toulonnaises.

  • Ben Lam, ailier du Montpellier Hérault Rugby (1,94m, 110kg, 31 ans)

On connaît le Ben Lam dévastateur, qui avait fait ses preuves en France sous le maillot de l'Union Bordeaux-Bègles. Cette saison, il devait encore être une des grosses attractions du Top 14, qui plus est sous le maillot du champion de France en titre montpelliérain. Mais alors qu'on vantait les choix du MHR lors de ce mercato, l'ailier néo-zélandais n'a pas encore réussi à montrer l'étendue de son talent. Gêné par un ischio quelques temps, il nous a surtout paru hors de forme sur le terrain. Mais où est celui qu'on comparait presque à Jonah Lomu au vu de ses courses à haute vitesse et de sa puissance ?

Top 14 - Ben Lam (Montpellier)
Top 14 - Ben Lam (Montpellier)

Auteur de deux essais en cette saison, Lam doit désormais montrer en puissance pour prouver qu'il n'est pas réellement un flop et qu'il peut tirer cette équipe montpelliéraine vers le haut. Mais ce n'est pas sa récente performance, en Champions Cup face aux Ospreys, qui va plaider en sa faveur. Une performance à l'image de son début de saison : plutôt manquée alors qu'on attendait tellement de lui...

  • Pierre-Louis Barassi, centre du Stade toulousain (1,87m, 102kg, 24 ans)

Rappelez-vous quand le Stade toulousain avait annoncé la signature de Pierre-Louis Barassi. Personne n'aurait osé dire que cette venue était une mauvaise idée, au contraire... Mais, Pierre-Louis Barassi connaît un problème récurrent depuis quelques années : des pépins physiques réguliers. Touché plusieurs fois à la cheville sous le maillot de Lyon, il n'a joué que six petits matchs cette saison sous la tunique toulousaine. Et lors de ces différentes sorties, difficile de dire qu'il a convaincu.

Top 14 - Pierre-Louis Barassi (Toulouse) est sorti sur commotion face à Lyon
Top 14 - Pierre-Louis Barassi (Toulouse) est sorti sur commotion face à Lyon

Là aussi, il faut dire qu'on attendait beaucoup de l'international français (3 sélections). Alors que lui-même confiait qu'il lui manquait un peu de rugby cette saison, Barassi va devoir se ressaisir en 2023. Il faut pour lui absolument enchaîner les matchs s'il ne veut pas se faire éclipser par la concurrence qui, on le sait, est plus que rude au Stade toulousain...

  • Cameron Woki, deuxième ligne du Racing 92 (1,96m, 109kg, 24 ans)

C'est peut-être le transfert qui a le plus fait parler durant cette intersaison. Cameron Woki a subitement quitté l'Union Bordeaux-Bègles pour renforcer un Racing 92 qui avait besoin de talent devant. Mais l'international tricolore (19 sélections) se fait pour l'heure discret sous les couleurs franciliennes. Auteur de dix matchs avec le Racing 92, il est difficile aussi pour lui de se stabiliser puisqu'il a été utilisé à trois postes différents depuis le début de la saison : deuxième ligne, flanker et numéro 8.

Top 14 - Racing 92 - Cameron Woki
Top 14 - Racing 92 - Cameron Woki

Tout de même précieux en touche, il lui manque ce grain de folie et d'initiative qui avait fait de lui le joueur qu'il est. Pour Woki, le temps d'adaptation est un peu long mais le talent est encore bien là. Le passage à 2023 pourrait être l'occasion parfaite afin de retrouver des couleurs et d'éclabousser à nouveau le championnat de son talent.

  • Leone Nakarawa, deuxième ligne du Castres olympique (2m, 127kg, 34 ans)

C'était un véritable et authentique pari. Arrivé au CO à la dernière minute, Leone Nakarawa avait pour mission d'amener son expérience, mais aussi un peu de son talent en deuxième ligne dans le Tarn. Mais pour l'heure, le pari semble quelque peu manqué. À 34 ans, Nakarawa peine à faire des différences. La preuve, malgré ses sept matchs joués sous le maillot castrais, le Fidjien n'est parvenu à glaner qu'une seule étoile dans le journal Midi Olympique.

Top 14 - Leone Nakarawa (Castres)
Top 14 - Leone Nakarawa (Castres)

Très (trop) discret, Nakarawa ne s'est engagé que pour un an avec le CO. S'il veut voir son contrat être reconduit, il va falloir pour lui que son niveau de jeu monte d'un cran.