Icon Sport

Villière : "C’est un match référence pour nous"

Villière : "C’est un match référence pour nous"
Par Rugbyrama

Le 28/11/2021 à 13:22Mis à jour

TOP 14 - Excellent avec les Bleus la semaine dernière pour dominer la Nouvelle-Zélande, l’ailier toulonnais a de nouveau signé une prestation XXL samedi lors de la victoire contre Lyon (19-13) où il a d’ailleurs été élu homme du match par le public varois. En conférence de presse, Gabin Villière est revenu sur ce match "plutôt référence".

Collectivement, vous avez longtemps couru après ce match référence, ce soir c’est ce qui s’en rapproche le plus depuis le début de la saison...

Oui complètement. Le début de match a été un peu compliqué, on est resté à 0-0 pendant 20 ou 30 minutes. Mais nous n’avons pas rompu, nous sommes restés solidaires notamment en défense. Derrière on a commencé à trouver des solutions. Donc oui, c’est un match plutôt référence parce que Lyon était troisième et ils étaient venu avec des intentions.

Vous avez mené une guerre au sol, est-ce sur ce secteur que ça s’est joué ?

Oui, mais en première période c’est plus eux qui nous ont fait la guerre au sol et après un ou deux temps de jeu nous perdions le ballon. Nous avions du mal à enchaîner. Nous nous faisions pas mal contrer. En deuxième période, nous avons réussi à rectifier le tir en nettoyant mieux ces rucks et ça nous a permis de jouer derrière et de les mettre sous pression.

Vous avez aussi réussi à emmener le public avec vous, est-ce déjà un premier défi de remporté ?

Oui, Mayol nous a accompagné. Tout le groupe a montré beaucoup de caractère sur le terrain. Personne n’a rien lâché que ce soit en défense ou en attaque. Personne ne s’est menti dans le groupe et ça se ressent de l’extérieur. C’est aussi ça l’identité de Toulon, une équipe de caractère qui ne lâche rien.

C’était aussi la première de Franck Azéma à Mayol, avez-vous senti des évolutions dans le jeu ces dernières semaines ?

Déjà nous avons moins douté sur ce match. Nous avons été plus précis entre nous. Nous avons aussi été plus confiants, nous nous sommes tous soutenu, personne n’a rien lâché parce que nous avons quand même eu des temps faibles. Tout le monde a gardé la tête haute. Nous savions où nous allions et nous avons été bien mené aussi par cette charnière en début et en fin de match.

Vous êtes revenus d’équipe de France cette semaine, avez-vous senti une différence dans la préparation de la semaine ?

Dans la semaine d’entraînement, il y a beaucoup de sérénité et une concurrence très saine. Nous avançons tous dans la même direction. Nous avons tous envie de basculer sur autre chose et créer notre aventure. Tout le monde a le même objectif qu’on soit dans les 23 ou hors groupe. Nous travaillons tous pour ce club et pour cette équipe.

Que vous a apporté le retour de Baptiste Serin ce soir ?

Il nous a fait beaucoup de bien. Je pense surtout au niveau des gros qui ont été bien cadrés même s’ils ont fait le boulot sur les touches et les mêlées. Baptiste a réussi à gérer un peu ces temps faibles et nous sortir de notre camp de par son jeu au pied notamment. Ça nous a fait du bien de sortir de cette pression et justement d’inverser la pression.

Nous vous avons vu aux quatre coins du terrain, une semaine après avoir battu les All-Blacks, c’était aussi votre mission d’apporter de la confiance individuelle ?

Tout ce qui est rucks et combat fait partie de mes points forts. Je ne suis peut-être pas le meilleur finisseur mais j’essaie de m’envoyer pour que ça serve à l’équipe. Ça fait toujours plaisir de pouvoir aider dans les phases de rucks et de combat.

Propos recueillis par Tristan Arnaud

Contenus sponsorisés