Icon Sport

Le baromètre de Castres - Toulon : Hounkpatin fait le doublé, Nakarawa en rodage

Le baromètre de Castres - Toulon : Hounkpatin fait le doublé, Nakarawa en rodage
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 02/10/2021 à 23:16Mis à jour

TOP 14 - Le Castres olympique a dominé une équipe de Toulon bien fébrile dans le secteur défensif et particulièrement indisciplinée. Wilfried Hounkpatin a marqué deux essais pour le CO.

Les Tops

Wilfried Hounkpatin

Le pilier droit du Castres olympique a inscrit les deux essais de son équipe en force, récompensant toute la puissance tarnaise dans l’affrontement direct avec les charges de Staniforth, Babillot et Ardron qui ont fait beaucoup de mal au RCT. Hounkpatin a passé une heure sur la pelouse, en effectuant le travail en mêlée et dans les tâches obscures tout en parcourant trente mètres avec le ballon, ce qui est phénoménal pour un pilier droit.

Julien Dumora

L’arrière du CO est toujours le monsieur propre de son équipe, avec un timing toujours aussi parfait pour intervenir dans la ligne ou dans les airs. Deux franchissements, deux défenseurs battus et deux passes après contact tout en maîtrise. Du grand art.

Aymeric Luc

Il est le seul Toulonnais à s’être montré dangereux sur la pelouse de Castres. Il s’était déjà créé une occasion d’essai en première période en arrachant le ballon dans les bras de Benjamin Urdapilleta. En seconde mi-temps, il s’offrait un exceptionnel numéro de soliste en interceptant puis en passant en revue tous les défenseurs qui se présentaient devant lui pour inscrire un magnifique essai, permettant au RCT de revenir dans le match.

Les Flops

Leone Nakarawa

Le deuxième ligne fidjien, titularisé au poste de numéro huit, n’a pas encore retrouvé le rendement qui était le sien au Racing 92. Seulement cinq mètres en cinq courses, c’est peu pour un joueur de son calibre, d’autant plus qu’il a tenté de passer les bras dans son style bien à lui mais il n’a pas encore trouvé ses partenaires (un seul off load réussi). Nakarawa, qui a aussi écopé du premier carton jaune de son équipe, est encore en rodage.

Kieran Brookes

Le banc du RCT n’a pas vraiment apporté le second souffle attendu surtout à un moment où les Toulonnais avaient réussi à revenir à quatre points de Castres, à l’image de ses deux piliers remplaçants. Fresia était sanctionné d’un carton jaune en mêlée et son compère Kieran Brookes était rappelé sur le banc seulement dix minutes après son entrée en jeu.

Sonatane Takulua

Le demi de mêlée remplaçant a été à l’image du banc toulonnais : décisif dans le mauvais sens du terme, écopant d’un carton jaune seulement six minutes après son entrée en jeu. Une faute qui permettait aux Castrais de bénéficier d’une précieuse munition à cinq mètres de l’en-but du RCT alors que les Toulonnais venaient de recoller au score. Une séance qui entraînait un deuxième carton jaune (Fresia) et un essai de pénalité.

Contenus sponsorisés