Icon Sport

Le Stade Français frappe fort d’entrée !

Le Stade Français frappe fort d’entrée !

Le 13/09/2020 à 21:06Mis à jour Le 13/09/2020 à 22:34

TOP 14 - Incroyable les Parisiens qui viennent s’imposer en terre castraise (16-22). Devant au score à la mi-temps, le Stade Français a tenu bon jusqu’à la fin du match, grâce notamment aux pénalités de Sanchez. Castres aura lutté jusqu’au bout mais ne parvient pas à récupérer le point de bonus défensif.

Devant à la pause (13-19) grâce à un essai de Macalou (21e) et 14 points au pied de Sanchez, le Stade Français a tenu en deuxième période malgré un carton jaune pour Melikidze (52e) puis un carton rouge pour Alo-Emile (65e). Les joueurs de Gonzalo Quesada démarrent très fort leur saison à Pierre-Fabre (16-22). En revanche, Castres ne marque aucun point et peut clairement se mordre les doigts.

Sévèrement touché par la pandémie de la Covid-19, le Stade Français avait été privé de la première journée de Top 14 face à Bordeaux-Bègles. Alors forcément, les Parisiens avaient la bave aux lèvres à l'entame de ce premier match de la saison en terre tarnaise et ils ont très vite pris le score grâce au pied de Nicolas Sanchez (5/6, 14 points). Pris à la gorge, les Tarnais d'un Kockott plus bavard que jamais ont réagi grâce à Urdapilleta (18e) avant de céder face à la puissance de Macalou (21e). Les joueurs de Gonzalo Quesada n'ont plus jamais été menés à partir de ce moment-là et pourtant le deuxième acte était étouffant.

Même à 14, Paris a tenu sa ligne

"Ils n'ont rien fait mais ils se sont nourris de nos erreurs", a expliqué Loïc Jacquet au micro de Canal+ après le match. Il faudra nous expliquer les nouvelles règles dans les rucks, on est perdus même si on perd parce qu'on n'a pas été réalistes et que l'on a fait beaucoup trop de fautes". En colère, le deuxième-ligne tarnais a souligné le mal de son équipe pour cette première à domicile : le CO a été surpris par le rythme imposé par Paris et n'a pas su s'adapter. Malgré ça, Castres a eu les munitions pour gagner. A 16-19, Nakosi a réalisé un retour défensif dingue sur Coville en partance pour un deuxième essai et l'ailier fidjien a eu l'essai de la gagne dans le money time finalement refusé à cause d'un en-avant.

Avec près de 30 minutes à 14 contre 15 suite au carton jaune pour Melikidze (52e) et le rouge pour Alo-Emile (65e), les Parisiens ont réalisé une prestation vraiment solide en défense et dans les rucks pour arracher les quatre points de la victoire (16-22). En revanche, les Castrais ont été beaucoup trop indisciplinés pour s'imposer ce soir.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés