Icon Sport

L'antisèche : Bayonne manque le KO à la 80ème

L'antisèche : Bayonne manque le KO à la 80ème
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 12/06/2021 à 21:33Mis à jour Le 12/06/2021 à 21:37

TOP 14 - Bayonne qui s'est vu refuser logiquement un essai en première mi-temps a aussi manqué l'occasion de clore les débats dans les dernières secondes du temps réglementaire (3-3). Biarritz a su en profiter pour retrouver le Top 14 (6-6 après prolongations et 6-5 aux tirs au but).

Le match : jusqu'au bout du suspense

Biarritz va retrouver le Top 14. Au terme d’un match d’une belle intensité mais pauvre en actions d’essais, Biarrots et Bayonnais ne sont pas parvenus à se départager. Le score à la pause était de 3-0 en faveur du BOPB. En seconde période, l’Aviron parvenait à égaliser. La seule action d’essai notable était à mettre au credo des Bayonnais qui parvenaient à franchir la ligne d’en-but en première période par Ravouvou mais l’arbitre Monsieur Ruiz revenait logiquement à un en-avant de passe pour refuser cet essai.

Au début des prolongations, les Biarrots reprenaient rapidement l’avantage mais les Bayonnais, certainement meilleurs sur les ballons portés, revenaient une nouvelle fois au score. Les deux équipes étaient à 6-6 à la fin des prolongations. La séance des tirs au but ne pouvait être éviter ! Les cinq premiers tireurs des deux équipes ne fautaient pas. À la mort subite, Aymeric Luc manquait sa tentative et Steffon Armitage envoyait Biarritz en Top 14 !

L’action : le drop non tenté de l'Aviron

On jouait les deux dernières minutes du temps réglementaire quand les Bayonnais se retrouvaient sous les poteaux de Biarritz ! Les avants Bleu et Blanc enchaînaient les picks and go pour mieux préparer une position de drop à la sirène. Un pari risqué tellement la position était idéale dès la 79e minute. À dix secondes de la fin, lors d’un énièmes relais d’un avant, l’arbitre accordait une pénalité à Biarritz, récompensant un énièmes grattage d’Armitage. L’Aviron a certainement gâché l’occasion de clore les débats.

Le joueur : Steffon Armitage

Le troisième ligne anglais, capitaine de Biarritz, aura encore guidé les siens vers la victoire. il a anéanti la dernière occasion de drop de Bayonne sous les poteaux du BOPB à dix secondes du coup de sifflet final, puis il réussissait le tir au but décisif, envoyant son équipe en Top 14 !

La question : l’Aviron s’est-il trompé de stratégie ?

Perpignan avait montré la voie ! Pour espérer dérégler le Biarritz olympique, il fallait déplacer le jeu. Les Bayonnais ont pris le parti de relever le défi frontal en s’appuyant sur groupés pénétrants où ils étaient plutôt dominateurs. Néanmoins en restant proches de zones de combat, les Bayonnais se sont heurtés à la troisième ligne du BOPB qui excelle dans les rucks.

La question : l’Aviron s’est-il trompé de stratégie ?

Sondage
9958 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés