Icon Sport

Toulouse : ressources en Espagne

Toulouse : ressources en Espagne
Par Rugbyrama

Le 04/06/2019 à 18:15Mis à jour Le 04/06/2019 à 18:17

TOP 14 - Partis au sud de l’Espagne la semaine dernière, les Toulousains préparent comme il se doit leur demi-finale contre la Rochelle. Une façon d’éviter les erreurs de la saison dernière.

Qualifiés directement pour les demi-finales, les hommes d’Ugo Mola disposaient d’une semaine supplémentaires pour préparer pour leur demi-finale de Top 14. Une échéance très importante, puisque le Stade Toulousain n’avait pas atteint cette étape de la compétition depuis 2015.

C’est au sud de l’Espagne, dans la région de Murcie, que l’effectif est parti s’offrir un peu de tranquillité pour travailler dans les installations bien connues des équipes sportives du Manga Club. "On va partir se mettre au vert en Espagne avant d’aborder cette demi-finale car on l’a dans la tête depuis un petit moment", indiquait Ugo Mola après la victoire contre Perpignan. Cette semaine, loin de l’effervescence d’Ernest-Wallon, semblait nécessaire pour les joueurs du Stade Toulousain au terme d’une longue année, forte en émotion. "On s’est qualifié presque trop tôt mais on ne peut pas se plaindre de ça tant la saison est incroyable", reconnait Mola.

Eviter les erreurs de l’an passé

L’objectif de la virée espagnole était donc de s’éloigner du quotidien mais aussi des sollicitations extérieures qui peuvent être nombreuses. Ceci pour garder la dynamique des derniers mois car, malgré les victoires, quelques prestations paraissaient plus décevantes, comme les premières mi-temps à Bordeaux-Bègles ou face à Perpignan. "Lors de la demi-finale, nous ne pourrons pas hésiter en première période, avouait François Cros il y a quinze jours. On a une semaine pour se concentrer sur notre jeu et corriger les petites erreurs que l’on fait depuis quelques temps."

Il était aussi question de se préparer autrement afin d’éviter de faire les mêmes erreurs que la saison dernière. Éliminés en barrage à domicile contre Castres, les Toulousains avaient été loin de leur niveau habituel ce jour-là. Un apprentissage qui passe par des échecs mais qui est nécessaire, comme l’avait compris le président Didier Lacroix à l’époque : "Une phase finale est une somme de détails et il faut certainement savoir refermer complètement le groupe. Les leçons doivent être tirées en vue de l’année prochaine pour ne pas subir de déconvenue le jour J, à l’Heure H."

Ces quelques jours dans le sud l’Espagne, avant de retrouver leurs terrains d’entraînement traditionnels cette semaine, devrait donc permettre aux Stadistes de se lancer dans la dernière ligne droite dans les meilleures conditions, pour affronter le Stade rochelais en demi-finale à Bordeaux, ce samedi à 21 heures.

Anne-Lyse Raymond

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés