Rugbyrama

Top 14 - Un nouveau salary cap pour pouvoir attirer les All Blacks Kieran Read ou Sam Whitelock ?

Un nouveau salary cap pour pouvoir attirer les Blacks Read ou Whitelock ?
Par Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 10/12/2018 à 10:24Mis à jour Le 10/12/2018 à 10:29

TOP 14 - Les présidents des clubs de Top 14 ont demandé à la LNR de réflechir à une solution pour pouvoir recruter un joueur dont le salaire ne serait pas pris dans le calcul du Salary Cap.

Du 17 au 19 décembre prochain à Bordeaux les pontes de la LNR et les principaux présidents des clubs de Top 14 et Pro D2 seront réunis pour trois jours de travail intense. Outre les affaires courantes (AG financière, comité directeur, réunion du bureau de la LNR), il va être beaucoup question du Salary Cap et de la possible baisse de son plafond. Comme révélé par nos confrères de L’Equipe ce samedi, une partie des présidents de Top 14 défend l’instauration d’un joueur dit "marquee player" comme cela existe en Angleterre, c’est-à-dire, dont le salaire ne serait pas pris en compte dans le calcul de la masse salariale pour le Salary Cap.

Le projet qui va être discuté serait d’abaisser de quelques centaines de milliers d’euros le plafond maximum autorisé par club et d’offrir la possibilité aux clubs d’engager un joueur dont les rémunérations ne seraient pas prises en compte dans le calcul du Salary Cap. Voilà l’hypothèse qui a été retenue alors que plusieurs présidents du Top 14, dont Mourad Boudjellal, auraient souhaité que les émoluments des joueurs formés au club n’intègrent plus le Salary Cap.

Top 14 - Mourad Boudjellal (Président du RC Toulon)

Top 14 - Mourad Boudjellal (Président du RC Toulon)Icon Sport

Seulement personne n’a su se mettre d’accord sur la véritable définition de joueur formé au club (depuis l’école de rugby ? Après trois ans de centre de formation ? à partir de l’âge de 14 ans ?) et finalement, l’idée retenue et qui pourrait être rapidement soumis au vote du comité directeur de la LNR, serait donc la création d’un "marquee player".

La plupart des présidents clubs du Top 14 souhaitaient une modification du principe de Salary Cap car ils ont de plus en plus de mal à attirer les grandes stars de la planète rugby qui préfèrent filer au Japon, ou en Angleterre ces derniers. Il faut dire qu’offrir un joueur un salaire annuel de plus d’un million d’euros plombe alors votre masse salariale surtout depuis que les règles du Salary Cap ont été durcies. Pour espérer convaincre Read (au Racing), Whitelock (à Toulon) ou encore Ardie SaveaPau) de rejoindre le championnat de France, il faudra donc faire passer cette réforme.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0