Icon Sport

Top 14 - Castres: De l'impatience et de l'envie pour repartir de plus belle

Castres: De l'impatience et de l'envie pour repartir de plus belle

Le 19/08/2015 à 09:49Mis à jour Le 19/08/2015 à 12:43

TOP 14 - Pour son premier rendez-vous en Top 14 de la saison, le Castres olympique ira, samedi, sur la pelouse de l'UBB à Chaban-Delmas (18h30). Un déplacement délicat que le CO aborde avec beaucoup de concentration mais aussi avec énormément d'envie...

Après deux long mois de préparation estivale, la bande a Christophe Urios s'apprête a faire ses grands débuts en championnat ce week-end sur la pelouse de l'UBB pour la reprise du Top 14. Le début d'une nouvelle aventure après une saison galère que le nouveau staff et les joueurs abordent avec énormément d'appétit. Il y a pas mal d'impatience. Même si on a fait trois matches amicaux, on a hâte de regoûter au championnat et à tout ce qui va avec. On prépare cela depuis le 22 juin. C'était le seul objectif coché sur le calendrier. Maintenant, on est en plein dedans et il y a donc beaucoup d'impatience, concède l'ailier Rémy Grosso. On a vraiment envie de mettre en place ce qu'on a travailler depuis si longtemps.

Christophe Urios (Castres) et ses adjoints - août 2015

Christophe Urios (Castres) et ses adjoints - août 2015Icon Sport

Exit les démons de la saison passée, le Castres olympique veut définitivement tourner la page et se consacrer uniquement sur les objectifs à venir de cette nouvelle saison. "On est un peu reparti à zéro et on essaye de ne pas trop se monter la tête. On a trainé des casseroles pendant toute une saison alors si on traîne aussi celles de la saison passée, cela peut être compliqué. Cette année, les choses ont changé. Il y a un nouveau staff et des nouveaux joueurs avec un nouveau système. On repart tous ensemble avec une page blanche", rajoute ainsi celui qui a été désigné leader de vie au sein du groupe castrais pour cette année en compagnie de Mathieu Bonello.

Urios: "Si on n'est pas en place, on peut vite être en difficulté"

Et pour les Tarnais, le premier test grandeur nature en Top 14 est de taille avec un déplacement à haut risque sur la pelouse de l'UBB, une des équipes les plus joueuses du Top 14 l'an dernier. "C'est une équipe qui est prête. Pour le moment, elle a peu de changements. Les gros changements viendront après la Coupe du monde. Et on connaît tous cette équipe. Elle est forte sur les bases, elle est très forte dans la contre-attaque et dans le désordre. Elle utilise beaucoup le pied pour mettre l'équipe adverse sous pression", prévient Christophe Urios. "L'UBB est une équipe très dangereuse. Si on n'est pas en place, on peut vite être en difficulté. On est prévenu donc j'attends que mon équipe face briller le Bleu de Castres".

Christophe Urios et le groupe castrais

Christophe Urios et le groupe castraisIcon Sport

Invaincu lors de ses trois tests amicaux face à Albi, Montauban et plus récemment, face aux Irlandais du Connacht (19-5), Castres en a profité pour mettre en place son nouveau système de jeu et engranger un capital confiance nécessaire pour débuter la saison dans les meilleures conditions. C'est néanmoins avec un peu plus de concentration et de rigueur qu'à l'accoutumée que le CO aborde ce premier rendez-vous de la saison. "Depuis la semaine dernière on est passé à autre chose. On avait ce match de Bordeaux en point de mire, concède Urios. On rentre désormais dans les choses sérieuses. C'est vraiment une semaine type. On prépare le match pas seulement pour le préparer. Il y a un véritable enjeu au final. On sent qu'il y a beaucoup plus de concentration et d'engagement. C'est très positif".

Contenus sponsorisés