Icon Sport

Test Match - Dure réalité pour les Bleus

Dure réalité pour les Bleus

Le 23/06/2018 à 11:11Mis à jour Le 23/06/2018 à 13:43

Encore une fois les Français ont rivalisé avec les All Blacks l'espace d'une mi-temps, mais ont complètement sombré en deuxième période (49-14). Si les intentions initiales étaient bonnes, les Néo-Zélandais ont passé la vitesse supérieure en infligeant un 28-0 au retour des vestiaires.

Fin de tournée et troisième défaite pour le XV de France face à la Nouvelle-Zélande (49-14). On parlera peut-être de "défaite encourageante", mais les faits sont là. Les Bleus ont montré de belles choses, notamment en première période, mais ont pris une leçon de réalisme face aux Champions du monde. Avant de baisser physiquement au retour des vestiaires et de laisser les All-Blacks retrouver leur jeu. le score est lourd une nouvelle fois, avec 7 essais inscrits portant le total à 19 sur l'ensemble de la tournée. De quoi laisser le XV de France rentrer au pays avec pas mal de maux de tête.

40 bonnes minutes

L'un des enseignements de cette tournée restera le manque "d'autonomie" de cette équipe de France. A l'image de certains smartphones, les Bleus n'ont pas la batterie pour durer le temps nécessaire. Dans un bon premier acte, avec notamment une grosse entame, récompensée par un essai de Serin (11e) , les hommes de Brunel sont parvenus à mettre du rythme, ont tenu dans l'intensité... Mais ont subi tout de même le réalisme des Blacks qui sont parvenus à marquer sur chaque attaque dans ces 40 première minutes, avec notamment un troisième essai litigieux dans la zone arbitre avec un probable en-avant. Un détail et pas une excuse, mais une action qui a fait mal aux têtes françaises. Cela s'ajoutant notamment à la sortie précoce du capitaine Morgan Parra dans les dix premières minutes.

Test Match - Wesley Fofana (France) - France vs Nouvelle-Zélande - 23/06/2018

Test Match - Wesley Fofana (France) - France vs Nouvelle-Zélande - 23/06/2018Icon Sport

... mais un match dure 80 minutes

Au retour des vestiaires, les Bleus n'ont pas tenu physiquement et ont explosé comme du popcorn. Laissant les Blacks se remettre en confiance et dans l'avancée avec notamment des erreurs individuelles dans le placement ou encore par des pertes de balles laissant aux Néo-Zélandais des munitions. Trop facile. Et face à un Iona explosif (trois essais) et un McKenzie juste et de retour au haut niveau cela se paie cash. Tout comme le manque de maîtrise en touche des Français, qui ont une nouvelle fois perdu de trop nombreux ballons sur ces lancements. Le XV de France a pris une troisième leçon dans cette tournée. Reste désormais 8 rencontres avant la coupe du monde et le chantier semble énorme pour Brunel.

Damian McKenzie des Chiefs

Damian McKenzie des ChiefsIcon Sport

Contenus sponsorisés
0
0